Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Broutard

Broutard

Une nouvelle version 2.0 pour Broutard Max
Ter’élevage propose depuis 2010 son programme Broutard Max, qui concerne la préparation des broutards. Après…
La préparation sanitaire complète des broutards est une pratique qui apporte des éléments positifs mais elle reste à adapter en fonction du contexte et vient en renforcement des bonnes pratiques d’élevage. © Idele
Préparer les broutards à la transition entre naissage et engraissement
Dans le cadre du projet Welhbeef, l’Institut de l’élevage a testé la préparation complète des broutards à la…
Prix des broutards « Nous voulons être encore là demain »
Delphine Freyssinier est en Gaec avec son père Christian à Trizac dans le Cantal. Leur exploitation est…
Redonner par les prix des perspectives aux producteurs de maigre
Les effectifs du cheptel allaitant français sont en recul depuis quatre ans. Avec des prix des bovins qui n’…
Face à l’évolution des prix des broutards « incompréhensible et inacceptable », les Eleveurs du grand Massif Central appellent à la rétention de ces animaux en ferme.
Les éleveurs bovins du Grand Massif Central sont appelés à retenir au maximum les broutards en ferme
Les prix des broutards ne cessent de baisser depuis plusieurs semaines, aussi les Eleveurs de races à viande…
Lassé de voir les corbeaux venir par dizaines s’alimenter dans les nourrisseurs en y laissant qui plus est fientes et plumes, Jean-Paul Roy a posé devant l’auge un « rideau » composé de plusieurs lamelles en plastique transparent de 30 cm de large et 2 mm d’épaisseur. Un petit rajout efficace, en place depuis trois ans et pouvant s’adapter à la plupart des nourrisseurs existants sur le marché avec qui plus est un prix de revient modeste : moins de 50 ... © F. d'Alteroche
Astuce : les corbeaux n’ont plus accès au nourrisseur
À Thoisy-le-Désert en Côte-d’Or, Jean-Paul Roy et son fils Ludovic ont mis au point un petit dispositif pour…
Un bateau, c’est entre 1,5 et 2 millions d’euros qui prennent la mer. © B. Griffoul
André Veyrac, Célia : « le salut de l’élevage français passe par l'export vers les pays tiers »
André Veyrac est président de la coopérative Célia, gérant de la Sepab (port de Sète) et vice-président de…
Un marché des broutards mâles sérieusement engorgé
La demande n’est pas au rendez-vous pour les taurillons finis et l’abondance de cette marchandise dans la…
Malgré un quasi-arrêt en mars et avril, fin juin, le port de Sète avait déjà expédié 40 000 bovins (broutards et génisses laitières). Quelque 121 000 animaux ont été expédiés en 2019 (80 % destinés en Algérie). © Sepab
Export de bovins vivants : l’Algérie permet de maintenir la dynamique des prix
Marché difficile et risqué, l’export de broutards vers l’Algérie reste indispensable pour maintenir une…
Le bâtiment de la Sepab permet de faire le tampon entre l’arrivée des animaux et leur chargement sur le bateau dans des conditions confortables. A Tarragone (Espagne), principal concurrent de Sète, ils attendent dans les camions ! © Sepab
Sète, le seul port européen certifié bien-être animal
À Sète, les animaux sont choyés dans un bâtiment flambant neuf. L’acheminement et le séjour au port sont…
Les bétaillères arrivent directement sur les quais du port de Sète et déchargent les lots dans des quais de chargement mobile lesquels comportent également une rampe d’accès mobile pour les faire monter dans le navire.  © F. d'Alteroche
Export de bovins vivants au Maghreb : savoir orchestrer le ballet des bétaillères
À côté du volet financier et du savoir-faire commercial, organiser le départ de 1 000 à 1 500 têtes pour le…
infographie export de bovins vifs sur pays tiers
Maghreb et Moyen-Orient ont faim de viande sur pied
Les exportations de bovins vivants vers les pays tiers diversifient les débouchés du bétail français. Les…
Vignette
Des repères pour la complémentation hivernale des veaux d’automne
La complémentation hivernale des broutards en bâtiment doit se situer entre 1 et 1,5 kg de concentré par 100 …
broutards charolais au pré
L'offre en broutards restera limitée dans les prochains mois
Au 1er juin 2020, on dénombrait 511 000 mâles de race allaitante âgés de 6 à 12 mois dans la BDNI : un…
Fort rebond du prix des réformes allaitantes en France
Lors de son webinaire mensuel sur les tendances de la filière viande le 11 juin dernier, l’Institut de l’…
Moindres disponibilités en broutards pour les mois à venir
La campagne de vente 2019-2020 s’achève pour le bétail maigre issu du cheptel allaitant sur des tarifs…
[Covid-19] Le marché européen de la viande bovine dans la tourmente
Le 23 mars 2020, Philippe Chotteau, responsable du département Economie de l’Institut de l’élevage, a animé…
[Covid-19] Point de situation en semaine 14 sur le secteur bovin viande
Le confinement généralisé pour lutter contre l’épidémie du coronavirus a un impact fort sur le marché de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande