Aller au contenu principal

Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses

Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de fermentation de pois et de féveroles.

Alexis Duval, président d'Intact.
Alexis Duval, président d'Intact.
© Intact

Alexis Duval, ex-président du directoire de Tereos, annonce ce jour le lancement de sa start-up Intact qui « a développé une technologie permettant une production circulaire de protéines végétales et de produits de fermentation de légumineuses ». Il promet dans un communiqué « une avancée majeure pour accélérer la transition vers un modèle bas carbone et régénératif, positif pour les agriculteurs, la société et l’environnement ». Mais que sait-on sur cette start-up ?

Trois cofondateurs et une coopérative comme actionnaire

La start-up a en réalité été fondée en 2021 par Alexis Duval, mais aussi Fanny de Castelnau, avocate en propriété industrielle ayant occupé des fonctions de direction juridique chez St Hubert et au sein du groupe Rémy Cointreau, et Christophe Hervé, ex-membre du directoire de Tereos en charge des activités amidons, protéines et alcools de blé.

Créée sous le nom de 3S Ingrédients, la société a pris le nom d’Intact en mars 2022.

En juin dernier, le groupe coopératif Axéréal est entré à hauteur de 20% au capital d’Intact.
 

Intact propose des ingrédients riches en protéines

La start-up met en avant une technologie permettant de valoriser, par un procédé circulaire de fermentation protégé par une demande de brevet, l’amidon des légumineuses en produits bas carbone.

Sur son site internet, la start-up affirme « être présente sur l’ensemble de la chaîne de production, depuis le choix et la production des semences, jusqu’à produit fini ».

Ses produits finis : des ingrédients issus de la fermentation de pois et de féveroles, ayant une teneur en protéines supérieure à 55%, et pouvant être utilisés comme alternative au soja ou d’autres farines traditionnelles ou pouvant remplacer les œufs dans des produits végétaux. Ces ingrédients peuvent être utilisés par l’industrie alimentaire, cosmétique et pharmaceutique.

« Les produits de fermentation Intact émettent jusqu’à 3 fois moins de carbone que les produits issus des procédés conventionnels », assure la start-up dans un communiqué.
 

Une première usine annoncée pour 2023

La start-up annonce vouloir industrialiser son procédé technologique et démarrer la construction de son premier site de production en 2023, dans la région Centre-Val-de-Loire à proximité d’Orléans.

L’investissement industriel devrait peser 50 millions d’euros. Pour ce faire, Intact qui bénéficie du soutien financier d’Axéréal compte sur la mobilisation de la région Centre-Val de Loire, de l’agence régionale du développement économique Dev’ mais aussi des services de l’Etat.

Un site industriel qui devrait s’accompagner de la création de 50 emplois directs, promet Intact.
 

Emergence d’une filière avec Axéréal

Quel intérêt pour le groupe coopératif céréalier d’être entré au capital d’Intact ? « Notre groupe coopératif Axéréal s’inscrit pleinement dans la transition agricole et alimentaire en devenant actionnaire et partenaire de la société Intact. Dans cette collaboration, notre ambition sera de développer les filières végétales riches en protéines et rentables dans le cadre d’une agriculture régénérative », commente Jean-François Loiseau, président d’Axéréal, dans le communiqué d'Intact.

Le groupe coopératif ambitionne ainsi de convertir 50 000 hectares de terres agricoles à l’agriculture régénératrice. En apportant une valorisation de l’amidon des légumineuses, Intact devrait permettre une meilleure inclusion des légumineuses dans les rotations agricoles des adhérents du groupe coopératif, et donc « une réduction du travail des sols, le développement de couverts végétaux et une meilleure prise en compte des enjeux de biodiversité », mettent en avant la start-up et Axéréal.

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

David Forge, agriculteur, sur son exploitation agricole en Touraine.
Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

L’agriculteur tourangeau David Forge explique sur sa chaîne youtube pourquoi il est de plus en plus dur de dégager un revenu…

Paysage agricole au printemps avec des haies
Gérer les haies : pourquoi est-ce un tel casse-tête pour les agriculteurs ?

Pour montrer à quel point leur travail est compliqué par la réglementation française et européenne, les agriculteurs qui se…

Publicité