Aller au contenu principal

bordeaux
Repli des exportations en Chine

Les représentants du CIVB, Bernard Farges (à gauche) et Allan Sichel, ont fait le point sur la campagne de commercialisation 2017/2018.
© M.-N. Charles

L’interprofession bordelaise (CIVB) a fait le point sur la commercialisation de ses vins, lors de sa conférence de presse du 15 octobre dernier, et a mis en exergue quatre faits marquants sur la période d’un an (clôturée à fin juillet 2018). Deux d’entre eux concernent le grand export avec le ralentissement (-11 %) des volumes expédiés en Chine et à l’inverse la poursuite d’une croissance soutenue des ventes vers les États-Unis (+ 4 % en volume et +22 % en valeur). "La Chine reste néanmoins le premier marché sur le grand export avec 73 millions de bouteilles vendues, tandis que les États Unis atteignent le deuxième rang avec 27 millions de bouteilles, précise le CIVB. Sur le marché chinois, le repli s’explique à la fois par une position concurrentielle moins favorable vis-à-vis des vins d’autres pays producteurs, mais aussi par l’extrême sensibilité du marché chinois face au ralentissement de son économie."

Érosion en grandes surfaces

Quant à la dynamique du marché américain, elle témoigne d’un vrai attrait pour les vins français et plus précisément de Bordeaux, pour le millésime 2016. Le troisième fait marquant concerne la progression du chiffre d’affaires sur les trois premiers marchés historiques que sont la Belgique (-1 % en volume mais +18 % en valeur), le Royaume-Uni (+11 % en valeur) et l’Allemagne (+8 % en valeur). Dernier point souligné, la baisse sur le marché français de 5 % des volumes et de 1 % en valeur pour la commercialisation en grandes surfaces. Ce marché qui s’établit à 155 millions de bouteilles sur les douze mois étudiés est en baisse pour l’ensemble des vins d’AOC (- 4 % des volumes). En outre, pour Bordeaux cette érosion s’explique aussi par la très faible récolte 2017 et par une stratégie de retrait du segment d’entrée de gamme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
[ VIDEO] Ceol, le robot viticole sur chenilles qui travaille dans les terrains en pente
La société AgreenCulture était présente au salon Vini Viti Vici le 6 juillet dernier dans le Tarn, pour présenter son prototype…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
Le tri embarqué sera certainement utile pour ce millésime 2021, qui s'annonce d'ores et déjà délicat.
Anticiper des vendanges 2021 qui s'annoncent délicates
Que ce soit à cause du gel ou des conditions météo difficiles de la saison, le millésime 2021 ne s’annonce pas sous les meilleurs…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole