Aller au contenu principal
Font Size

Oenologie
Les préconisations d´activateurs varient en fonction des distributeurs

Tous les distributeurs ne parlent pas le même langage en matière de préconisation d´activateurs de fermentation. Certains optent volontairement pour la simplification, d´autres pour un raisonnement technique.


Face à la complexité de la nutrition des levures, tous les distributeurs de produits onologiques n´ont pas la même politique en matière de raisonnement d´activateurs de fermentation. Chez DSM, par exemple, on opte pour « une solution simple pour la majorité de vignerons qui s´y perdent un peu. » En cas de problèmes fermentaires, la société préconise un apport de Biovin, produit complet renfermant de la thiamine, des sels d´ammonium et des levures inactivées, soit à mi-fermentation soit en deux fois en début et à mi-fermentation. « Nous savons bien que ce n´est pas la solution la plus ajustée à chaque cas particulier, explique Patrice Pellerin de DSM, Mais cette solution a l´avantage de régler beaucoup de problèmes fermentaires avec un seul produit. » Pour simplifier la tâche des vinificateurs, la société travaille à la mise au point d´un kit pratique de détection des problèmes fermentaires, (Kit Nitro-Genius), pour ajuster les apports d´activateurs à chaque cuve.

Un raisonnement basé sur la teneur en azote
A l´opposé, Martin-Vialatte a choisi de raisonner les activateurs en fonction à la fois de la teneur en azote des moûts et de leur turbidité. La société a mis au point quatre produits de composition différente (gamme Actiferm) et un schéma pratique de raisonnement des apports pour les moûts blancs et rosés, difficiles à fermenter. Sur les moûts les plus carencés, renfermant moins de 200 mg/l d´azote et d´une turbidité inférieure à 150 NTU, on apportera toute la panoplie de nutriments nécessaires, azote ammoniacal, thiamine, levures inactivées et support, (contenus dans le produit Actiferm 1) en début de fermentation pour favoriser la multiplication des levures et de l´azote assimilable, des levures inactivées et des parois de levures (Actiferm 2) à mi-fermentation pour maintenir la viabilité des levures. Deuxième cas, sur les moûts non carencés en azote mais fortement clarifiés (moins de 150 NTU), cas de nombreux chardonnay, on n´apportera pas d´azote en début de fermentation mais des levures inactivées, qui libèrent des lipides, et des éléments support (Actiferm MFC), puis, à mi-fermentation, de l´azote, des levures inactivées et des parois de levures (Actiferm MVR).

Sur les moûts carencés en azote mais pas trop clarifiés (plus de 150 NTU), on optera pour un ajout d´azote ammoniacal en début de fermentation, avec thiamine en option si l´on souhaite accélérer le début de fermentation, suivi d´un ajout d´azote assimilable, de levures inactivées et de parois de levures à mi-fermentation, pour apporter les différentes formes d´azote. Enfin sur les moûts difficiles mais non carencés en azote et faiblement clarifiés, Martin-Vialatte conseille de ne rien apporter au levurage, mais d´ajouter de l´ammonium, des levures inactivées et des parois de levures à mi-fermentation.
Sur vins rouges, Martin-Vialatte suggère un apport d´ammonium, de levures inactivées et de parois de levures à mi-fermentation.
Raisonnement de l´apport de nutriments sur les moûts blancs et rosés difficiles

-------------------------------------------------------------------------------------------
Cet article est extrait du dossier de Réussir Vigne du mois de Juillet-Août 2002. Faut-il ajouter des activateurs pour faciliter les fermentations alcooliques, lesquels et à quel moment ? Difficile parfois de trancher. La revue apporte des éléments pour raisonner l´utilisation de ces activateurs de fermentation.
-------------------------------------------------------------------------------------------
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole