Aller au contenu principal

Trophées du Vinitech-Sifel : les lauréats de la catégorie Bronze

Six entreprises décrochent un trophée de Bronze. La moitié des innovations sont des solutions automatisées.

 © Vitibot

Vitibot

Des interceps électriques

Évitant tout risque de pollution hydraulique, les interceps électriques sur le robot Bakus sont composés de lames plates légèrement inclinées vers l’avant. Les réglages et paramétrages de sensibilité du palpeur et de la lame s’effectuent via une application mobile, s’adaptant à la nature des vignes. Qui plus est, les palpeurs, connectés au positionnement par satellites du robot Bakus, offrent de la valeur ajoutée par l’intermédiaire de remontées de données, comme le comptage et la position théorique des manquants ou encore le positionnement précis des pieds et piquets.

 © Bucher Vaslin

 

Bucher Vaslin

Le nettoyage des cuves de pressoir semi-automatisé

Destiné aux pressoirs Bucher Vaslin, le système de nettoyage de cuve semi-automatisé se compose d’une buse de lavage, coulissant sur un rail et pilotée automatiquement à l’intérieur du pressoir, pour appliquer une séquence de lavage à eau froide sous pression. Cette solution apporte du confort en facilitant et en sécurisant les opérations habituellement fastidieuses de lavage des pressoirs. Elle réduit également les volumes d’eau nécessaires, tout en améliorant la qualité de nettoyage (et le dérougissage) des surfaces.

 

 © Sidel Packing Solutions

Sidel Packing Solutions

Une solution d’empaquetage polyvalente et respectueuse

Combinée à l’AQ-Flex, la solution d’empaquetage Cermex FlexiPack permet de changer rapidement de format de bouteilles en moins de 10 minutes, par un resserrement des couloirs et des systèmes de préhension des bouteilles. Sidel annonce également une vitesse optimale combinant performance et respect des bouteilles et de leur habillage. Cette solution permet également de réduire les interventions humaines et propose une interface ergonomique et conviviale.

Claireo

Le micro-bullage pour les effluents de chai

In-é-co est un système de traitement des effluents vinicoles qui repose sur un procédé biologique 100 % naturel, ponctué par l’utilisation de lits plantés de roseaux. Si ce mode d’épuration n’est pas nouveau, Clairéo innove toutefois en supprimant la traditionnelle lagune de prétraitement, qui est remplacée par un procédé en cuves souterraines. Cela permet de gagner du temps et de la place. Une première cuve de 60 m3 collecte les effluents et reçoit de l’oxygène en continue grâce à un bulleur. Une pompe transfère ensuite les effluents vers une deuxième cuve, de 30 m3, où s’effectue le prétraitement biologique, toujours à l’aide d’oxygène. Selon Matthieu Planté, gérant de Clairéo, le système en cuve permet d’être plus précis sur les quantités d’oxygène à envoyer et évacue les eaux vers le filtre planté de roseaux au bout de 10 jours seulement, contre 150 jours dans le cas d’une lagune. Ce système a été imaginé et développé dans le cadre de l’appel à projet pour le chai du pôle IFV Sud-Ouest à Lisle-sur-Tarn.

AP3M

Œnoclean lave, égoutte et sèche la vendange

 © AP3M

L’Œnoclean se présente comme une table de tri, constituée d’un rouleau ou d’une table vibrante. La vendange passe tour à tour sous une première rampe de lavage équipée de buses de pulvérisation, qui fonctionne en eau recyclée, puis sous une deuxième rampe fonctionnant à l’eau claire. Des rampes d’air en bout de table permettent enfin de sécher les baies. L’eau utilisée est filtrée puis recyclée grâce à un traitement par ozonateur et lampe ultraviolet. Cette innovation veut répondre à l’intérêt croissant des vignerons pour le lavage des baies afin de limiter les résidus de pesticides et la poussière, de moins en moins lessivés lors des étés chauds et secs.

 

Mercier Novatech

Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt

Diffusion de la variété Sauvignac

Inscrite au Catalogue officiel français depuis le 26 mars dernier, la variété sauvignac est un croisement interspécifique obtenu en Suisse par Valentin Blattner entre le riesling, le sauvignon blanc et des variétés américaines qui lui ont conféré ses résistances. Sous sa marque Nathy (dédiée aux variétés résistantes), la pépinière Mercier diffuse désormais le sauvignac, dont elle a l’exclusivité. Elle présente un très bon niveau de résistance au mildiou et à l’oïdium grâce à la présence de deux gènes de résistance, et une bonne tolérance au black-rot. Elle est de plus très peu sensible à la pourriture grise. Cette variété, prometteuse d’un point de vue œnologique, permet la production de vins blancs de qualité et offre des arômes d’ananas, de fruits exotiques et de melon, avec une acidité plutôt supérieure à celle des cépages méridionaux.

  • Pour découvrir les lauréats de la catégorie Or, cliquez ici

  • Pour découvrir les lauréats de la catégorie Argent, cliquez ici

  • Pour découvrir les citations, cliquez ici

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le réglage de la profondeur de travail et le centrage sont déterminants pour optimiser le désherbage mécanique. © IFV
Les clés pour réussir le désherbage mécanique en vigne
Adopter le désherbage mécanique du cavaillon est beaucoup plus qu’une simple substitution de technique. Il s’agit d’élaborer une…
Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole