Aller au contenu principal

L’étiquetage de l’origine du poulet imposé dès cet été dans les cantines, selon Julien Denormandie

Au micro de Jean-Jacques Bourdin hier sur RMC/BFMTV, le ministre de l’Agriculture a annoncé que l’origine des viandes,y compris la volaille, sera imposée dans la restauration dès cet été.

Julien Denormandie promet l'obligation d'étiqueter l'origine de la volaille dans la restauration collective dès cet été
© V. Bargain

« On ne sait pas d’où vient le poulet que mangent nos enfants à la cantine, sauf que pour la plupart il vient d’Ukraine, du Brésil et un peu est transformé en Europe. C’est dingue ! » a déclaré Julien Denormandie, hier au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC-BFMTV. Avant d’annoncer que dès cet été, le gouvernement va imposer l’origine de la viande, y compris de la volaille, dans les cantines et plus généralement dans la restauration. Pour les produits transformés, la loi doit être modifiée, a-t-il indiqué, précisant qu’il souhaitait le faire aussi « sur le nugget ». « C’est une question de souveraineté et c’est une question nutritionnelle, un poulet ukrainien ça n’a pas le même impact sur vous qu’un poulet français ! », a-t-il ajouté.

Un poulet ukrainien ça n’a pas le même impact sur vous qu’un poulet français

Pour rappel le 18 mars, Julien Denormandie avait indiqué lors de l’examen du projet de loi Climat en commission spéciale avoir obtenu l’aval de la Commission européenne pour prendre cette disposition très attendue par les filières viandes. Pour rappel l’étiquetage obligatoire des viandes en RHD est inscrit dans la loi relative à la transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires publiée le 10 juin 2020. Le décret d’application se fait attendre depuis.

A propos de l’obligation d’indiquer l’origine du lait, remise en cause récemment par un arrêt de la Cour de cassation suite à une attaque en justice de cette décision par le groupe Lactalis, le ministre a précisé qu’il allait devoir mener un combat au niveau européen. « On sera à la présidence de l’Union européenne dès le 1er janvier 2022, pour faire bouger les lignes », a précisé le ministre de l’Agriculture.

Lire aussi : Lactalis obtient l’annulation de l’étiquetage obligatoire de l’origine du lait

Les plus lus

Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
Pierre Rouault (Union centriste), Laurent Duplomb (LR) et Serge Mérillou (socialiste) trois sénateurs dans une exploitation agricole.
La Ferme France recule : constat alarmant et solutions du Sénat
Un rapport sénatorial transpartisan appelle à mettre en place un plan d’urgence pour redresser la compétitivité de l’agriculture…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Publicité