Aller au contenu principal

L'usage des pesticides en agriculture ne diminue pas

Le Nodu, indicateur du nombre de doses unités de produits phytosanitaires en agriculture , ne veut pas baisser. Ce qui indique que l'usage des pesticides en agriculture, en France, ne diminue pas.

Contrairement aux objectifs du plan Écophyto, l’usage des pesticides en agriculture ne diminue pas. Au contraire la tendance est à l’augmentation avec + 5 % en moyenne glissée sur trois ans entre 2008 et 2013. Et entre 2012 et 2013, le Nodu a fait un bond de 9,2 %. Les conditions météorologiques n’y sont pas étrangères. Les conditions humides du printemps 2013 ont été favorables aux maladies (déjà le cas en 2012, d’où une hausse des fongicides) et les excès d’eau ont favorisé les limaces et adventices, explique la note du ministère de l’Agriculture sur la tendance 2008-2012 du recours aux produits phytosanitaires.

Prairies et jachères non consommatrices de pesticides diminuent

Rapporteur sur le projet Agro-écologie et Écophyto, Dominique Potier trouve une deuxième explication à l’augmentation globale du Nodu : des prix des céréales élevés qui incitent les producteurs "à aller chercher le dernier quintal" en traitant au maximum pour obtenir les meilleurs rendements possibles. Enfin, une troisième explication est plus subtile. Les cultures non consommatrices de pesticides telles que les prairies et jachères diminuent inexorablement au fil du temps au profit de cultures sur lesquelles sont appliquées des phytos et notamment celles qui en consomment le plus telles que le blé tendre, le colza, la pomme de terre… Des données à manier avec précaution car dans le même temps, les surfaces agricoles baissent.

Le Nodu, indicateur complexe mais fiable

Le Nodu, nombre de doses unités, est un indicateur élaboré et choisi en 2008 pour permettre de suivre de la façon la plus fiable possible l’intensité du recours aux pesticides. Il attribue à chaque substance active une dose unitaire à l’hectare correspondant aux réalités des pratiques de terrain. Le Nodu ne traduit pas les quantités de matière active appliquées mais des doses efficaces de pesticides pour mettre sur un pied d’égalité des produits très pondéreux au grammage à l’hectare important et des spécialités actives à de très faibles doses. Le Nodu est calculé sur les quantités de produits vendues à l’année, ce qui peut être en léger décalage avec les réelles utilisations, certains de ces produits étant stockés. Il vaut mieux étudier l’évolution du Nodu sur plusieurs années pour juger des pratiques phytosanitaires. Le Nodu est exprimé en dose et, en 2013, il approchait les 90 millions de doses à l’hectare.

Les plus lus

Les semences de ferme gagnent du terrain au profit des trieurs à façon dont l'activité augmente.
La suprématie des semences fermières bouscule les équilibres de la filière
Les semences de ferme ont pris le pas sur les semences certifiées en céréales à paille. Faut-il s’inquiéter pour l’amélioration…
Le prix du blé dur français a répliqué la forte hausse enregistrée en Amérique du Nord au cours de l'été pour dépasser 400 €/t.
Blé dur : pourquoi les prix explosent malgré une qualité française médiocre ?
La récolte canadienne rachitique fragilise l’équilibre offre/demande du bilan mondial de blé dur, provoquant l’envolée des prix…
Via leur rôle de stockage de carbone dans le sol, les grandes cultures contribuent à la lutte contre le changement climatique.
Le label bas carbone grandes cultures est validé
Les filières de grandes cultures ont enfin leur label bas carbone. Ce sésame devrait permettre à des collectifs d’agriculteurs de…
Faire appel à un voisin ou à une entreprise spécialisée limite les soucis mais n'évite pas les explications et les prises de décisions.
Exploitation agricole : à l’âge de la retraite, quelles solutions pour attendre un repreneur ?
À l’approche de la retraite, des agriculteurs veulent lever le pied sans passer la main, en attendant un éventuel repreneur…
Tous les produits contenant  du métaldéhyde sont taxés.
Antilimaces : pour le métaldéhyde, coût augmenté et stockage obligatoire en local phyto
A compter de cette année, les produits à base de métaldéhyde font l’objet de taxes spécifiques et d’obligation de stockage en…
Quelle que soit la période d’intervention, il faut que la culture ait un stade d’avance par rapport à l’adventice pour que le passage de la herse étrille soit réellement efficace.
Désherbage mécanique : bien régler la herse étrille pour un maximum d’efficacité
Quel que soit le système de production agricole, la herse étrille est un outil efficace si elle est utilisée dans des conditions…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures