Aller au contenu principal

Les négociations du prochain Farm Bill sous tension budgétaire

Obsolète à la fin du mois de septembre 2018, le Farm Bill va commencer à être au centre des débats américains sur l’agriculture, dans un contexte de restrictions budgétaires.

La Maison Blanche réfléchit à limiter l'accès aux programmes d'assurances récoltes.
© DR

Les négociations autour du prochain Farm Bill commencent aux États-Unis. Votée pour cinq ans, la loi américaine sur l’agriculture va arriver à échéance le 30 septembre 2018. En l’absence d’un accord sur un nouveau texte, sa validité peut être prolongée, comme ce fut le cas lors de la précédente réforme. Mais ce n’est a priori pas l’objectif et les débats ont donc démarré.

Des projections de dépenses défavorables à dix ans

Le contexte est fort différent de 2013, époque où l’économie agricole se portait mieux. La Maison Blanche a en tout cas donné la couleur dès le mois de mai en proposant 38 milliards de dollars d’économie sur dix ans. Cela représente l’équivalent de 8 % des 488 millions de dollars programmés dans le Farm Bill 2014-2018. Ce n’est pas rien, même si les périodes (10 ans et 5 ans) ne sont pas comparables. La question budgétaire est de fait au centre des premières discussions sur la future loi.

Pour l'instant, tout s'entend. Un document publié en mars dernier par un expert du service de recherche du Congrès a par exemple montré que le budget prévu sur la période 2014-2018 ne devrait pas être complètement utilisé. Les projections de dépenses seraient inférieures de 28 millions de dollars aux prévisions sur les quatre plus gros postes de la loi (nutrition, assurance récolte, préservation de l’environnement, matières premières et calamités). La reprise économique et des prix d’un niveau correct permettraient ainsi de réduire de 10,8 millions de dollars les dépenses en assurance récolte par rapport aux 41 millions initialement prévus. Sauf que la conjoncture change. Sorties fin juin, les projections de l’office budget du Congrès montrent que poursuivre à l’identique conduirait notamment à un dépassement des plafonds prévus pour le programme ARC (Agricultiral risk coverage), système assuranciel qui compense des baisses de chiffres d’affaires.

La Maison Blanche a d’ores et déjà proposé plusieurs mécanismes pour baisser les budgets, tels un accès limité aux programmes d’assurance récolte pour les fermes réalisant plus de 500 000 dollars de chiffre d’affaires. Ce n'est bien évidemment pas du goût des syndicats de producteurs, qui devront peser fermement sur leurs alliés au sein du Congrès.

Les plus lus

Le groupe Soufflet collecte 5,6 millions de tonnes de grains par an. © gutner  archive
InVivo en négociation exclusive pour le rachat du groupe Soufflet
L’union des coopératives In Vivo est entrée en négociation exclusive avec le négoce Soufflet pour reprendre 100 % du capital du…
Tereos
Tereos : les opposants prennent le pouvoir au sein du géant sucrier
C’est l’épilogue d’un conflit commencé en 2017 : les opposants, qui reprochaient à la direction de Tereos une gouvernance…
Lettre Gérard Clay - Tereos
Gérard Clay, président de Tereos : « une nouvelle page se tourne »
Restaurer la confiance et ramener de la rentabilité avec les cœurs de métier de la coopérative : telles sont les premières…
La réalisation d'un plan de trésorerie mensuel est un bon outil pour y voir clair et gérer son stress ! © C. Baudart
Trésorerie à sec : éviter le mur
Le complément des aides PAC vient de rentrer, la coopérative annonce des ristournes, une partie des impôts fonciers est restituée…
Betteraves touchées par la jaunisse en 2020 - La dérogation pour l'utilisation des néonicotinoïdes va s'accompagner de restrictions fortes concernant la rotation. Reste à savoir si cela dissuadera les planteurs de maintenir leurs surfaces en betteraves. © G. Omnès
Betteraves/néonicotinoïdes : un projet d’arrêté contraignant pour les rotations
Le projet d’arrêté encadrant l’usage des néonicotinoïdes en traitement de semences sur betteraves vient d’être publié pour…
 © C. Baudart
Comment réussir son départ en retraite quand on est agriculteur ?
Dans combien de temps partirez-vous à la retraite ? Quels seront vos revenus ? Que devient votre exploitation ? Des questions à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures