Aller au contenu principal

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

La méthanisation à l'heure des cultures intermédiaires à vocation énergétique

 © Arvalis

Petit à petit, les unités de méthanisation se développent en France et gagnent les régions de grandes cultures où l’injection dans le réseau de gaz est la valorisation la plus souvent retenue pour le biométhane.

Même si l’État a mis en place une politique de soutien de la filière, les signaux ne sont pas forcément très positifs pour l’avenir avec des objectifs de production de biogaz revus à la baisse pour l’échéance 2030 ainsi que les tarifs de rachats.

Il y a plusieurs points clés à retenir pour réussir à concrétiser un projet de méthanisation. Un accompagnement technique est indispensable pour bien mesurer la pertinence économique, la faisabilité logistique et l’acceptation sociétale.

Les Cive, cultures intermédiaires à vocation énergétique, sont à la base de l’alimentation des méthaniseurs, particulièrement dans les zones de grandes cultures sans élevage de proximité. En Bretagne, en Île-de-France et en Nouvelle Aquitaine, des agriculteurs témoignent de leur utilisation de ces cultures intermédiaires et de la valorisation du biométhane produit.

Au sommaire de ce dossier

En méthanisation, la voie est grande ouverte à l’injection
Les projets de méthaniseurs en grandes cultures se multiplient, faisant la part belle à l’injection.
L’accompagnement, gage de réussite pour son projet de méthanisation
La méthanisation à la ferme ne s’improvise pas.
Quand l’agronomie mène à la méthanisation
En Île-de-France, Alexis Lepeu est président de la SAS Brie Biogaz, qui injecte du biométhane dans le réseau depuis 2017.
Le méthaniseur de Gildas Fouchet est constitué d’un fermenteur et d’un post fermenteur avec plusieurs fosses de stockage de digestat excentrées. Derrière les cogénérateurs de 100 et 150 kWe se trouvent deux pré-fosses pour les déchets liquides. © H. Claude
Optimiser le coût de production des Cive en méthanisation
Gildas Fouchet a été le premier agriculteur méthaniseur d’Ille-et-Vilaine.
Monter en puissance pour les approvisionnements de son méthaniseur
Pierrick, Jérôme et Freddy Surault ont troqué la production de melons contre un projet de méthanisation 100 % végétal, alimenté par des Cive.
Publicité