Aller au contenu principal

Loire-Atlantique
Nutreets prêt à diffuser ses serres aquaponiques

Après avoir installé sa ferme expérimentale dans le bassin maraîcher nantais, la start-up propose d’installer des serres, de les exploiter et de partager la commercialisation des fruits et légumes soit avec de gros exploitants, soit avec des structures de taille intermédiaire ou d’agriculture urbaine.  

S’implanter au cœur des terres maraîchères nantaises pour donner à voir une solution alternative respectueuse de l’environnement, c’est le pari qu’ont fait Guillaume Pelet et Nils Olsen. À la fois ferme expérimentale, showroom de leurs systèmes et innovations, et centre de production, leur serre de La-Chapelle-Basse-Mer (Loire-Atlantique) accueille aujourd’hui de nombreux visiteurs et commercialise ses productions depuis avril dernier.

Les deux amis ont créé Nutreets en 2016 pour « amorcer la transition écologique des facteurs de production », raconte Guillaume Pelet. Leur système fermé en cascade mêlant aquaponie et hydroponie « économise 90 à 95 % d’eau, garantit des rendements élevés sans utiliser de produits chimiques, et donne des produits qui ont goût et fraîcheur », poursuit-il.

Les poissons du premier bassin apportent l’azote nécessaire. Dans le bassin de biofiltration poussent tomates, concombres, melons, framboises, aubergines, courgettes… On retrouve ensuite salades, choux, herbes aromatiques dans des bacs de culture.

Un label pour communiquer sur le côté sans pesticide

Les 2 000 m2 de serres aménagés produisent 7 t de végétal par mois. Des produits qui ne peuvent au vu de leur mode de production prétendre à une labellisation bio mais Nutreets prépare son « propre label avec un cahier des charges plus contraignant », indique Guillaume Pelet. Ces fruits et légumes sont vendus dans les magasins Les Fermiers du Coin, auprès d’hôtels et restaurants, ou de particuliers.

Bientôt sur le Min de Nantes

La société, qui s’installera dans le carré des producteurs du nouveau Min de Nantes, va surtout se développer via des partenariats. Elle propose d’installer des serres, de les exploiter et de partager la commercialisation des fruits et légumes soit avec de gros exploitants, soit avec des structures de taille intermédiaire ou d’agriculture urbaine.

Plusieurs projets sont en cours de montage, notamment sur Paris et sa région. Nutreets vise enfin l’implantation de corners en GMS, en entreprise ou dans les écoles. La start-up prépare pour ces développements une première levée de fonds de 500 000 €.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Les Crudettes ouvre les portes de sa serre de R&D Cap Vert
Le spécialiste des salades IVe gamme et snacking a investi 4 M€ dans une serre de R&D pour bâtir un modèle économiquement et…
reseau bioazur
Distribution Bio : Carrefour met la main sur Bioazur

Le 13 octobre, le groupe Carrefour annonce avoir fait l’acquisition l’enseigne spécialisée Bioazur par sa filiale So.…

Les couverts végétaux font l'objet de réflexion et d'expérimentation pour notamment maîtriser l'enherbement et la fertilité de l'aspergeraie. © RFL
Les couverts végétaux à l'honneur lors des rencontres techniques Asperge
« Couverts végétaux et vie du sol » ont été au centre des rencontres techniques de l’AOPn Asperges de France. Les…
Les tonnages de cerises d'industrie baissant d'année en année, la coopérative a décidé de miser sur la culture de l'amande et de la pistache.  © Pierre-Louis Berger - FLD
La coopérative Coopfruit Luberon (cerises d'industrie) se diversifie dans les fruits à coque
Après le Brexit, la crise du Covid-19 et la mouche de l’olive, la coopérative Coopfruit Luberon cherche une diversification plus…
Agroalimentaire : La région Centre-Val de Loire veut réinventer l’alimentation de demain
A l’occasion d’une journée dédiée à la presse, la région Centre-Val de Loire a voulu montrer qu’elle n’était pas qu’une terre…
La startup Popchef sauve ses débouchés avec sa cantine digitale
Spécialisée sur la restauration d’entreprise, Popchef tire le bilan de la crise de la Covid et revient sur son concept de cantine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes