Aller au contenu principal
Bio

Exki veut redonner une nouvelle jeunesse au glanage

Avec son opération “Glanage et Partage”, l’enseigne de restauration rapide Exki ambitionne de remettre le glanage au goût du jour, afin de limiter le gaspillage alimentaire.

© Benjamin Brolet

Le 24 septembre dernier, l’enseigne de restauration belge Exki a organisé une opération “Glanage et Partage”, anti-gaspi et solidaire à la ferme d’Eprunes, à Réau en Seine-et-Marne. Engagé depuis seize ans pour le développement durable, Exki souhaite ainsi sensibiliser ses clients ainsi que ses équipes au gaspillage alimentaire, tout en aidant les plus démunis. Le jour de l’opération, les pommes de terre récoltées ont été partagées avec l’association La Mie de pain, qui œuvre en faveur des plus démunis. Les participants ont eu le libre choix de donner tout ou partie de la quantité de pommes de terre qu’ils ont pu ramasser. Cette année, comme en 2016, l’opération a fait le plein et les participants ont pu récupérer, sous un beau soleil, toutes les pommes de terre qui n’avaient pas été récoltées par le producteur. L’année dernière, sur les deux opérations de glanage organisées en région parisienne et en région bruxelloise, c’est 1,2 tonne de tubercules qui avaient été offerts aux associations La Mie de pain et Opération Thermos. Grâce à cette action, Exki souhaite remettre au goût du jour le glanage, autrefois très pratiqué. Rappelons que le glanage est un droit qui s’exerce du lever au coucher du soleil, et qui autorise le ramassage des fruits et légumes laissés dans les champs après la récolte, et ce, sans utiliser d’outil mécanisé. Pratiquer le glanage limite le gaspillage alimentaire, permet de se retrouver au grand air, en famille ou entre amis, afin de pratiquer, le temps d’une journée, une activité saine et conviviale.

Exki, solidaire des nécessiteux

Exki organise chaque année bon nombre d’animations, d’ateliers et de concours, afin de créer un maximum de lien avec ses clients tout en apportant à ceux qui ont le plus besoin. Par exemple, tous les ans, l’enseigne convie tous ceux qui le souhaitent à “La soupe solidaire”, événement qui a lieu dans un de ses restaurants parisiens. Cette opération, qui se tient chaque hiver en février, consiste à trouver un maximum de bonnes volontés pour nettoyer, éplucher et préparer les légumes qui, une fois prêts, seront mis en œuvre dans une soupe géante. Cette dernière est ensuite remise à l’association Action Froid, laquelle se charge de la redistribuer aux personnes nécessiteuses. En 2016, ce sont quelque 300 litres de soupe qui avaient été préparés au cours de cette journée collective et solidaire.

Exki en chiffres

• Année de création : 2001

• Nombre total de points de vente : 88

• Nombre de collaborateurs : 1 250

• Surface minimum des points de vente : 70 m2

• Chiffre d’affaires 2016-2017 : 128 M€

À lire aussi

  • Vignette
    Tendance : évolution en ordre dispersé

    Le commerce est resté décevant pour le chou-fleur, l’endive et le poireau, les ventes manqu

  • Vignette
    Perspective : un contexte moins favorable

    La poursuite des vacances scolaires dans deux zones sur trois, dont la région parisienne, et la f

  • Vignette
    Carotte

    Tendance : Les arrachages sont restés difficiles, après les intempéries, et les écarts de

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance : Le marché est resté peu évolutif, sur l'ensemble de la semaine.

  • Vignette
    Concombre

    Tendance : La saison française s'est mise en place, avec le début d

  • Vignette
    Endive

    Tendance : Le marché est resté morose, ces derniers jours.