Aller au contenu principal

Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel

La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible de ces informations. Un défi relevé grâce à une carte interactive.

La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
© DR

Association pour la défense des éleveurs face à la prédation, L113 a travaillé sur la réalisation d’une carte européenne en ligne des prédateurs (loups, ours, lynx, vautours, etc.) attaquant les troupeaux domestiques. La carte est consultable par tous et sous réserve d’inscription, modifiable par toute personne souhaitant apporter une pierre à l’édifice. En effet, les attaques recensées apparaissent en autant de points sur la carte. Ces points sont enrichis d’informations complémentaires (articles de presse, photos, vidéos, communiqués de l’Office Français de la biodiversité (OFB), données MapLoup, etc.). Le contributeur peut choisir de rester anonyme ou non. Des administrateurs et des modérateurs sont désignés pour veiller à la véracité des informations déposées sur le site. « En croisant les différentes données, on arrive à comprendre certaines situations, explique Bruno Leconte, de L113. C’est arrivé qu’un éleveur déclare une attaque de loup sur son troupeau sans savoir que son exploitation se trouve au milieu du territoire d’une meute. C’est ce type d’informations que donne la carte. »

Toutes les attaques de la carte restent affichées, elles ne disparaissent pas au bout d’un certain temps, ce qui permet de connaître l’historique d’une région.

L113 espère donner à cette carte une dimension de communication au grand public et aux politiques, notamment en montrant les risques de sécurité publique que font encourir les prédateurs. « Avec la carte on peut voir qu’en Roumanie, la plupart des attaques d’ours recensées sont menées sur des hommes… de quoi faire réfléchir quant à l’évolution de la situation en France », souligne Bruno Leconte.

La notice d’utilisation de la carte est accessible en ligne également et une application smartphone est déjà disponible sur Google Play Store (développement en cours pour Apple Store). L’internaute peut aussi choisir d’être alerté par mail ou SMS en cas d’attaque dans un rayon de son choix. La carte a été développée par E-conception, une entreprise basée aux environs de Lyon et elle a été financée par des syndicats, des associations et des donations privées.

Carte disponible sur https://ep-map.com/map
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

« Nous sommes démunis et épuisés face au loup »
Si l'on compte moins de chèvres que de brebis parmi les victimes d'attaques de loups, les éleveurs caprins des zones de prédation…
Sanders détaille son plan d’aide de 6 millions d’euros pour l’élevage
Annoncé au printemps dernier, le plan d’aide aux éleveurs d’un montant de six millions d’euros a été exposé par Sanders et Avril…
[Sécheresse] Acheter du fourrage ou réduire l’effectif caprin ?
Alors que de nombreux éleveurs ont puisé dans leurs stocks hivernaux à cause de la sécheresse, l'arbitrage entre achat de…
La ferme expérimentale caprine du Pradel vous donne rendez-vous à Mirabel, en Ardèche, le 18 octobre prochain pour sa porte-ouverte. Huit ateliers et trois circuits de visite sont proposés.
Portes ouvertes au Pradel : « des idées à partager, des pratiques à adopter »
Le 18 octobre, la ferme expérimentale caprine du Pradel en Ardèche ouvre ses portes. Huit ateliers, trois circuits de visite et…
Les prix des chevreaux naissants ne devrait pas connaître d'embellie au cours des prochains mois.
Pas d’éclaircie en vue pour le chevreau naissant
Après deux années de crise, le prix du petit chevreau reste en deçà des espérances. Si la collecte semble assurée, la recherche…
Cellules et fertilité à l'IA peuvent être la cause de réformes et impactent donc indirectement la longévité des chèvres.
Fertilité à l’IA et cellules intégreront l’index combiné caprin début 2023
Afin de prendre en compte des critères contribuant à la longévité des carrières des chèvres, les cellules et la fertilité à l’IA…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre