Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Protéines

Protéines

Deux lauréats des Trèfles d'or de Cap Protéines ont été récompensés lors de la journée Cap'vert à Lusignan : Christophe Favard (à g.), éleveur de 200 chèvres dans la Vienne, est autonome en protéines à 95 % et engagé de longues dates sur le sujet, et l'EARL Ferme de la Rabinière, représentée par Vincent Lictevout (à d.), conseiller caprin à Touraine Conseil Élevage.
Des élevages caprins autonomes en protéines récompensés
Dans le cadre du programme Cap Protéines, 330 élevages ont été suivis. Quatre d’entre eux ont été récompensés…
Le troupeau compte au total 125 chèvres, au pâturage de fin février à septembre. Les prairies sont découpées en huit parcelles.
Allier autonomie alimentaire et productivité en élevage caprin
L’organisme de conseil élevage Adice a organisé le 23 juin dernier une journée portes ouvertes au sein de l’…
Six ateliers participatifs seront proposés aux visiteurs des 4e journées techniques Cap'Vert le 13 octobre prochain à Lusignan.
Le changement climatique au cœur des portes ouvertes à Lusignan
Organisée tous les deux ans sur le site Inrae de Lusignan, la journée Cap’Vert aura lieu cette année le 13 …
La ferme expérimentale caprine du Pradel vous donne rendez-vous à Mirabel, en Ardèche, le 18 octobre prochain pour sa porte-ouverte. Huit ateliers et trois circuits de visite sont proposés.
Portes ouvertes au Pradel : « des idées à partager, des pratiques à adopter »
Le 18 octobre, la ferme expérimentale caprine du Pradel en Ardèche ouvre ses portes. Huit ateliers, trois…
Avec 47 % d'autonomie protéique, il convient d’étudier tous les leviers pouvant améliorer l’autonomie de l’exploitation et d’évaluer leurs incidences économiques (matériel supplémentaire par exemple…), mais aussi sur l’organisation du travail et le savoir-faire à mobiliser, en fonction de la situation de chacun.
Le défi de l’autonomie protéique en élevage caprin
Si les élevages caprins français sont en moyenne autonomes à 61 % pour leur alimentation, il n’en est pas de…
Le printemps de l’autonomie protéique avec Cap Protéine
Patre
Cap Protéines lance le printemps de l’autonomie protéique. Le projet, issu du plan France Relance, proposera…
L’herbe jeune d’une prairie multiespèce a une très bonne valeur protéique et énergétique.
Comment limiter l’impact de la hausse du coût alimentaire en élevage caprin ?
« S’il n’y a pas de solution miracle, plusieurs leviers peuvent être activés simplement pour agir rapidement…
Il faut 890 g de protéines végétales consommables par l’homme pour produire un kilo de protéines animales consommables par l’homme. Les chèvres sont productrices nettes de protéines pour l'alimentation humaine.
« Les chèvres mangent-elles dans nos assiettes ? »
86 % des protéines de la ration des chèvres ne sont pas consommables directement par l’Homme selon les…
Le projet Cap Protéines est conduit par Terres Inovia et l'Institut de l'élevage sur un financement de Terres Univia et du ministère de l'Agriculture à travers le Plan de relance. © Cap Protéines
Cap Protéines veut rendre la souveraineté protéique à la France
Le projet Cap Protéines va multiplier les recherches et les lieux de démonstration pour proposer des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre