Aller au contenu principal

Elevage caprin
L´installation, une nécessité pour la filière


Fin 2003, les éleveurs âgés de plus de 55 ans détenaient 28 % des exploitations caprines et 13 % des chèvres), alors qu´en 2000 cette proportion était de 20 %. De même, le recensement de l´agriculture de 2000 avait montré que 30 % des chefs d´exploitation détenant plus de 10 chèvres étaient âgés de plus de 50 ans. Et, parmi ces exploitants, 70 % d´entre eux indiquaient n´avoir pas de succession assurée.
Bien qu´inquiétants, ces chiffres ne sont pas pour autant dramatiques, mais ils montrent qu´installer de nouveaux élevages est une nécessité impérative et permanente pour la filière caprine.

La baisse régulière du nombre d´élevages caprins laitiers et fermiers est un mouvement continu et déjà ancien, en grande partie compensée en terme de production par l´accroissement de taille des troupeaux restant et l´amélioration
de leur productivité.
Encore faut-il que le renouvellement des générations d´éleveurs soit assuré sans rupture trop brutale et dommageable, et que de nouveaux troupeaux se créent pour alimenter le flux d´une filière vivante.
A l´occasion de la sortie d´une publication consacrée à l´installation en caprin, ce dossier présente les bases fondamentales de la réussite, ainsi que trois témoignages d´éleveurs en cours d´installation ou récemment installés. Tant il est vrai que le parcours théorique de l´installation n´est pas toujours conforme aux réalités telles qu´elles sont vécues, ces témoignages en apportent la démonstration.

Pour en savoir plus
Voir dossier de Réussir La Chèvre Mai/Juin 2005 (nº268, 11 pages).

Les plus lus

Bouc de race saanen
Quels boucs choisir en 2024 ?
Le catalogue Capgènes des semences de boucs alpins et saanen vient de paraître. Le meilleur de la génétique caprine française est…
Elise, Jérôme et leurs deux filles, de 8 et 11 ans, vivent au milieu des animaux. Lapins, cochons, chèvres, chevaux, vaches, oies, ânes et chiens cohabitent à la ferme ...
« Mon mari boucher vend de la viande de porc et de chevreau de la ferme »
Élise et Jérôme Happel élèvent des chèvres et des porcs en Alsace. Boucher de métier, Jérôme valorise la viande caprine issue de…
Affiche sur "la saison du chevreau de nos terroirs"
Deux temps forts pour communiquer sur la viande de chevreau
En 2024, Interbev caprins soutient deux moments de communication, à Pâques et après Pâques, pour développer les ventes, au moment…
Émilien Retailleau et ses chèvres poitevines
« Je vends des chevreaux élevés sous la mère »
Émilien Retailleau, éleveur d’une cinquantaine de chèvres poitevines à la ferme de la Bonnellerie dans la Vienne, commercialise…
Améliorer le bien-être des chèvres via l’aménagement des bâtiments
Un mini-guide pour enrichir l'espace de vie des chèvres
L'Anicap édite une plaquette qui montre quatre types d'aménagements à installer facilement dans une chèvrerie.
Viande de chevreau
Peut-on abattre ses animaux pour les manger ?
L’abattage des chèvres, moutons, porcs, poules ou lapins à la ferme est autorisé uniquement s’ils ont été élevés chez soi et s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre