Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Label Rouge Aubrac
Volumes en légère progression


Le label rouge Boeuf fermier Aubrac a clos son dernier exercice (du 1/07/05 au 30/06/06) avec des chiffres globalement à la hausse. Le nombre d´animaux labellisés (1063) a progressé de 12 % et s´établit actuellement à une moyenne de 22 par semaine, majoritairement abattus par les établissements Bigard à Castres, même si deux autres abattoirs (Sainte Geneviève/Argence et Rodez) sont concernés par cette démarche. Il s´agit quasi-exclusivement de jeunes vaches dont le poids moyen avoisine 365 kg de carcasse réglés autour de 3,75 ? du kg. Le nombre d´éleveurs adhérents à la démarche est lui en hausse de 10 % comparativement au précédent exercice et concerne désormais 500 exploitations.
Côté débouchés, avec les 4 boucheries traditionnelles, six magasins Auchan de la moitié sud de la France ont permis d´écouler une grosse partie des volumes. Les 14 animations commerciales auxquelles ont participé des éleveurs se sont à cet égard révélées être efficaces pour doper les volumes vendus.
Le cap des 1000 animaux/an a été franchi en 2006 et l´essentiel de ces volumes sont écoulés par six hypermarchés Auchan du sud de la France. ©D. R.

Le bilan du dernier exercice fait aussi état d´une adéquation perfectible entre l´offre et la demande. La première a été nettement supérieure à la seconde au début du printemps dernier, aussi les éleveurs ont été invités à redoubler d´efforts pour planifier au mieux leurs sorties d´animaux de façon concertée avec les différentes OP concernées.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Le porte-biberon doit être légèrement incliné. « Au début, nous l’avions d’équerre et les veaux ne finissaient pas leur biberon. Il restait toujours du lait au fond », note Yves Lagorsse. La légère inclinaison a résolu le problème. Ce dernier permet de nourrir 6 à 7 veaux en même temps, soit deux fois plus qu’avant.  © E. Durand
Des porte-biberons sur rail
En Corrèze, Yves Lagorsse et sa femme Régine, producteurs de veaux de lait sous la mère, ont mis en place un système de porte-…
Viande : définir l’usage du mot steak

Les députés ont adopté la proposition de loi de la majorité soutenue par Jean-Baptiste Moreau, député…

L’outil est disponible à l’adresse suivante : idele.fr/decibov/ © Idele
Décibov simule la faisabilité d’un projet
Ce logiciel de simulation apporte un premier niveau de réponse quant à la faisabilité d’un projet de mise en place d’un atelier…
Romain Planel (à gauche), éleveur, et Jérémy Fraysse (céréalier). « Ce que nous faisons ici peut se faire ailleurs et à n’importe quelle échelle ». © B. Griffoul
Le céréalier accueille les génisses de l’éleveur
Les génisses du Gaec de Rabanet dans l’Aude, sont élevées sur les couverts végétaux de Jérémy Fraysse, céréalier, dans le Tarn-et…
Pesée et classement des carcasses: les réclamations des éleveurs de bovins facilitées
Les éleveurs de bovins disposeront désormais des informations d’abattage de leurs animaux dès le lendemain de l’abattage à 7h, ce…
Des pistes pour moderniser son pulvé
Machinisme
Le renouvellement d’un pulvérisateur représente un investissement conséquent, parfois difficile à amortir au vu de la surface à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande