Aller au contenu principal

Viandes Label rouge
Le coût de la certification pèse sur les volumes


Les tonnages de viande bovine Label rouge ont été en recul de 7,9 % l´an dernier et confirment la tendance initiée en 2003. Les chiffres de l´année écoulée font état de 30 125 tonnes de viande labellisée produites par 24 023 éleveurs et écoulées dans 1919 points de vente. Ces deux derniers chiffres sont eux aussi sur la pente descendante. Les points de vente restent majoritairement des boucheries. Toutefois leur nombre diminue de manière importante alors que celui des GMS reste pratiquement stable.
Côté tonnages écoulés, les boucheries commercialisent plus de la moitié des volumes et la baisse des tonnages est plus conséquente dans la grande distribution. La part tenue par la restauration reste faible.

« Le fait que le réglementaire se trouve dans les cahiers des charges et soit contrôlé par nos organismes certificateurs (payés par les opérateurs des démarches qualité) alourdi considérablement les coûts de certification de nos filières, qui ne sont donc plus concurrentielles par rapport au marché de la viande, mais aussi par rapport aux autres pays européens », a expliqué Henri Baladier, président de la Fédération interprofessionnelle des Labels rouges (Fil rouge).
Et ce dernier de mettre également en avant les avantages comparatifs dont bénéficient les viandes importées bénéficiant d´une Indication géographique de provenance (IGP) comparativement aux viandes françaises également commercialisées sous IGP. « Une IGP française en viande reçoit au minimum un contrôle par an et par point de vente alors qu´il n´y en a pas pour les autres IGP européennes, et pourtant elles seront dans le même linéaire. Nous ne pouvons pas lutter si avec le même logo IGP, nous n´avons pas les mêmes obligations, et donc des coûts de certification totalement différents. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

bovins feedlots Etats-Unis
Des milliers de bovins meurent de stress thermique dans des feedlots aux Etats-Unis
Suite à une vague de chaleur associée à de l’humidité et à l’absence de vent des milliers de bovins sont morts cette semaine dans…
Le plafond de 120 UGB primables par travailleur avec transparence, couplé à un écrêtement au-delà de 1,4 UGB de plus de seize mois par hectare SFP -— la SFP étant calculée ici de la même façon que pour l’ICHN, vont concerner beaucoup d'élevages.
Première approche de la nouvelle PAC sur des cas-types bovins viande
La réforme du premier pilier de la PAC flèche les systèmes allaitants vers l’engraissement. Dans bien des cas, les élevages…
Emmanuel Marcel, directeur des sections Auvergne et Centre de Sicarev.coop. "La production a nettement reculé en Allemagne et contribue à tirer le marché."
Pourquoi le prix des bovins mâles progresse depuis fin 2021
Depuis la fin de l’été 2021, le prix des jeunes bovins affiche une progression ininterrompue. Elle a fini par se transmettre aux…
[Ventes de Lanaud] Le top price à 26 100 euros pour un reproducteur limousin
Fin de saison sur un record, pour les bovins reproducteurs de race Limousine issus de la station de qualification de Lanaud. La…
Feder annonce la mise en place de contrats jeunes bovins et expérimente l’agriphotovoltaïsme
Issu de la fusion de plusieurs coopératives, le groupe Feder fête ses 10 ans et s’impose comme un des principaux acteurs français…
Le croisement avec une race précoce comme l’Angus permet d’obtenir des carcasses plus légères avec un bon état d’engraissement, tout en réduisant la durée d’engraissement et donc les charges. (prendre photo RBV 264 nov 2018 p 34)
Engraisser des bovins plus précoces avec des fourrages grossiers
En jouant sur le type génétique (croisement Angus x Salers) et en optimisant la valeur alimentaire des fourrages, il est possible…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande