Aller au contenu principal

Génétique
Un taureau charolais adjugé 8 550 € à la station Bien Naître

La vente aux enchères de la station Bien Naître s'est tenue le jeudi 19 janvier 2023 à l’Agropôle du Marault, à Magny-Cours (Nièvre). Pour cette treizième édition, 41 jeunes reproducteurs de race charolaise ont été présentés aux intéressés venus sur place et connectés en ligne. 

À l'occasion de la vente aux enchères de la station Bien Naître, 41 jeunes reproducteurs charolais triés sur le volet ont été présentés à l’Agropôle du Marault, à Magny-Cours (Nièvre).
À l'occasion de la vente aux enchères de la station Bien Naître, 41 jeunes reproducteurs charolais triés sur le volet ont été présentés à l’Agropôle du Marault, à Magny-Cours (Nièvre).
© Herd-book charolais

La nouvelle promotion de reproducteurs sélectionnés était composée de 41 veaux charolais issus des quatre coins de l'Hexagone. L'évènement, organisé le 19 janvier 2023, a bénéficié "d'une affluence sensiblement similaire aux années précédentes", relève le Herd-book charolais (HBC) au lendemain de la vente. Les  participants avaient la possibilité d’assister aux enchères en présentiel ou bien de miser en ligne, grâce au dispositif "Live" de la Sicafome.
 

De "bons résultats" de vente

Dans son bilan de vente, le HBC rapporte des "bon résultats", avec 73 % des animaux achetés durant l’événement dont neuf à l’amiable à l’issue des enchères. Le prix moyen de vente s’est établi à 4 007 €.

"Malgré la teneur de cette journée particulière qui ne se prêtait pas au déplacement notamment à la suite des intempéries et au vu du contexte social, nous obtenons tout de même un bilan plutôt satisfaisant", témoigne Sébastien Cluzel, le président du HBC.

Le prix record revient à Tralala P, adjugé 8 550 € à l'élevage Thomas Jean-Yves et au Gaec Thierrot, dans l'Allier. Le jeune mâle provient du Gaec Corre Alain et Béatrice, situé dans le même département. 

Le jeune taureau charolais Tralala P lors de la vente aux enchères à Magny-cours dans la Nièvre.


Le format à distance porte une nouvelle fois ses fruits 

D’après le Herd-book charolais, la possibilité de participer à l'évènement en ligne a été "un véritable atout" puisque parmi les acheteurs potentiels, 24 % se sont connectés depuis chez eux. En somme, 28 % des jeunes reproducteurs ont été vendus sur internet. 


Une sélection exigeante en amont

Les 41 candidats ont été choisis par les experts raciaux HBC parmi 3 000 veaux présélectionnés en provenance de 750 élevages. Ces jeunes reproducteurs ont été recrutés "sur la base de leurs performances à la naissance ainsi que sur le niveau génétique de leurs parents en termes de facilités de naissance et d'aptitudes au vêlage tout en sélectionnant des profils variés à l'image de la diversité des modèles charolais", complète le HBC. 

Les plus lus

Charlie Peltier est installé depuis trois ans. Son système fourrager est basé sur un ensilage de méteil pour le volume et les prairies multiespèces pour la qualité.
En viande bovine, une installation bien pensée et bien vécue

Installé depuis trois ans en Loire-Atlantique, Charlie Peltier a choisi de conduire un système naisseur économe et autonome en…

génisses rouges des prés
Pac : le montant de l’aide aux bovins allaitants de plus de 16 mois fixé à 106 euros par UGB

À compter de la campagne 2023, les deux aides distinctes pour les bovins allaitants (ABA) et laitiers (ABL) sont remplacées…

Dans un contexte de forte augmentation des charges de fonctionnement des entreprises et des contraintes administratives, la Fédération française des commerçants en bestiaux (FFCB) apporte son soutien total aux éleveurs mobilisés.
Colère des agriculteurs : les négociants en bestiaux menacent de manifester à leur tour

À l’heure où la mobilisation des agriculteurs s’amplifie partout en France, la Fédération française des commerçants en…

vaches de race aubrac
MHE : les critères d’éligibilité pour bénéficier de l’aide d’urgence sont précisés par décret

Dans un décret paru au Journal officiel ce 4 février 2024, le ministère de l’Agriculture détaille le plan d’aide…

bâtiment engraissement jeunes bovins
Colère des agriculteurs : « Nous croulons sous les contraintes et les soutiens manquent à l'appel »

Maxime Latrace, éleveur de bovins viande dans la Nièvre en Gaec avec son frère Antoine, n'a pas l'habitude de participer à des…

SCEA Chaudesaigues dans l’Aude / élevage de gasconnes des Pyrénées
Les huit dossiers sur lesquels la Fédération nationale bovine attend des réponses concrètes en soutien à l’élevage

En conférence de presse ce mardi 23 janvier, la Fédération nationale bovine (FNB) a exprimé, au nom des éleveurs, un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande