Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le choix du Piémontais

À la SCA de Longeville dans l’Allier, la moitié des femelles Aubrac sont croisées avec des taureaux Piémontais. Un choix conforté par les vêlages faciles, la conformation, la finesse d’os et le rendement carcasse des croisés F1 qui en résulte.

Allier les qualités d’élevage et la frugalité de l’Aubrac aux qualités de carcasse de la Piémontaise. Tel est le choix de la famille Vigna sur son exploitation située à Deux-Chaises, dans l’Allier. Conduite par quatre salariés et un apprenti, mais à la recherche d’une personne supplémentaire, cette ferme produit du bétail maigre destiné à approvisionner les seules unités d’engraissement que cette famille possède en Italie. « L’objectif est de sortir du maigre de mai à juillet, quand les disponibilités en broutards sont réduites », souligne Jacques Chayrigues, le responsable de l’exploitation. Toutes les vaches de réforme sont finies sur place et destinées au marché français.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Bovins Viande.

Vous aimerez aussi

Vignette
Les premiers contours de Charolais +
À l’occasion du dernier Simagena, quelques éléments relatifs au futur mode de fonctionnement de Charolais +, le second Organisme…
Vignette
Le Sabot d’Or 2018 pour l’EARL de la Mare du Bois
L’EARL de la Mare du Bois, en Seine-Maritime, élève un troupeau de 65 Charolaises "valeurs sûres" pour les qualités maternelles,…
Vignette
"S’investir dans l’accompagnement technique des éleveurs"
Pierre Burgan met l’accent pour son mandat de président sur l’appui technique, pour renforcer la productivité numérique des…
Vignette
Un veau limousin adjugé 20 100 euros
Pour la troisième vente de la campagne à la station nationale de qualification de la race Limousine à Lanaud, les 13 et 14 mars,…
Vignette
Une étude statistique sur les conditions de naissance en Charolais
Un veau charolais gagne à peser entre 42,5 et 52,5 kilos à la naissance. C’est ce qui ressort d’une analyse statistique réalisée…
Vignette
Des vaches parthenaises qui "respirent" la viande

Avec ses effectifs en progression, la Parthenaise est régulièrement mise en avant en tant que bouchère d…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande