Aller au contenu principal

L’association Le veau sous la mère rejoint Limousin Promotion

L’association Le veau sous la mère a choisi de se rapprocher de l’organisme de gestion Limousin Promotion. L’objectif est de mutualiser les moyens et renforcer la visibilité du produit. Le veau rosé Label Rouge est lui aussi concerné par ce mouvement, avec des ambitions notamment sur le marché de la restauration hors domicile.

signature veau sous la mere Limousin promotion
Michel Queille, président de l’Association Veau Sous la Mère et Jean-Pierre Bonnet, président de Limousin Promotion
© Limousin Promotion

« Notre production doit trouver un projet de développement tant que la situation financière de l’association est bonne » a expliqué Michel Queille, président de l’association Veau sous la mère lors d’une conférence de presse le 1er juillet 21. « Nous avons étudié plusieurs options, et nous avons choisi Limousin Promotion pour le transfert des activités d’organisme de gestion de l’association Veau Sous la Mère. »

Les deux cahiers des charges Label Rouge qui portent sur de la viande de veau élevé sous la mère - Veau sous la mère Label Rouge (LA 03/81) et veau du Limousin sous la mère Label Rouge (LA 20/92) – parleront donc désormais d’une même voix auprès des consommateurs et des distributeurs.

L’idée est de jouer sur la complémentarité des deux cahiers des charges. Ils diffèrent notamment par la race des animaux. L’un est davantage ancré en région Occitanie, tandis que l’autre rayonne en région Nouvelle-Aquitaine. « Ces deux labels historiques avaient fait l’objet d’un rapprochement dans le passé, mais cela n’avait pas abouti » rappelle Michel Queille. Cette fois-ci, une nouvelle section est ouverte dans Limousin Promotion pour le cahier des charges LA 03/81, et constitue un organisme de gestion autonome.

52 % du marché du veau Label Rouge

En même temps, Limousin Promotion intègre une nouvelle section, elle aussi autonome, pour le veau rosé élevé sous la mère et complémenté aux céréales Label Rouge (LA 08/13). Ce sont donc trois labels rouges pour la viande de veau sous la mère qui s’unissent.

Ils représentent au total 2171 éleveurs et 972 distributeurs sur toute la France. En 2020, 21 691 veaux ont été commercialisés, soit 2 839 tonnes de viande (1023 tonnes pour le Veau sous la mère et 1575 tonnes pour le veau du Limousin élevé sous la mère). Sur le marché du veau Label Rouge, ces trois labels pèsent 52 % des volumes – les autres cahiers des charges étant le veau d’Aveyron et du Ségala Label Rouge, et les veaux élevés au lait entier (Vedelou Label Rouge, Bretanin Label Rouge).

Lire aussi : [Covid-19] Le veau sous la mère tire le bilan de la crise

« Nous allons attaquer des marchés supplémentaires et ainsi pouvoir augmenter le taux de labellisation des animaux, avec la perspective d’un meilleur prix pour les éleveurs » a expliqué Jean-Marc Escure, directeur de Limousin Promotion.

Un déploiement important est visé pour le veau rosé Label Rouge dans la restauration hors domicile. Et ce produit intéresse bien également la grande distribution dès la prochaine rentrée.  « C’est un rapprochement gagnant gagnant, qui va renforcer la visibilité de ce produit de qualité » a conclu Jean-Pierre Bonnet, président de Limousin Promotion.

Lire aussi : Un Label Rouge pour la viande bovine hachée surgelée

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La production de veaux sous la mère n’a pas vu d’embellie sur ses cours contrairement aux autres productions d’élevage.
Le veau sous la mère subit de plein fouet la crise
Confrontée à la progression des prix du maigre et à l’érosion du nombre de producteurs, la filière veau sous la mère est inquiète…
« On voulait un système de barrière qui nous aide à canaliser des lots de bétail entre des bâtiments. Mais on voulait aussi quelque chose de mobile et facile à déplacer. » expliquent Pierre et Alexandre Coudour. Père et fils ont pour cela mis au point cette barrière de 4 mètres de long contre laquelle peut venir se rabattre deux barrières de 3 mètres soit 10 mètres une fois dépliées. Ce n’est pas pour autant un outil de contention à proprement ...
"J'ai fabriqué une barrière mobile pour canaliser les bovins"
Au Gaec des Belins à Saint-Forgeux-Lespinasse, dans la Loire, une barrière mobile dépliable facile à déplacer aide à canaliser…
Le Gaec Camus Père et Fils s’est illustré lors des 72 heures de la Limousine
  L’édition 2022 du concours national Limousin s’est tenue pour la première fois dans la Sarthe, dans le cadre de la Foire du…
Le marché européen du jeune bovin bien orienté
En Allemagne et en Italie, les cours des jeunes bovins ont entamé leur hausse saisonnière. Entre une offre globalement limitée et…
Preview image for the video "Sommet de l'élevage 2022 - Concours National CHAROLAIS 06/10/2022".
Sommet de l’élevage 2022 - retrouvez le concours charolais en replay
Race à l’honneur de cette nouvelle édition du Sommet de l’élevage 2022, la race Charolaise est sous les projecteurs cette année.…
A côté des baignoires, une partie des abreuvoirs sont métalliques et permettent d’être alternativement utilisés dans deux voire trois pâtures compte tenu de la gestion des lots en pâturage tournant.
De l’eau de forage 365 jours par an pour abreuver les bovins
Installé dans le Puy-de-Dôme, le Gaec Courteix a mis en place un forage en 2010. Il approvisionne tout l’hiver les abreuvoirs des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande