Aller au contenu principal

François Mellon, ardent défenseur d'une bio novatrice

François Mellon, agriculteur dans l'Oise sur 125 hectares.
© V. Noël

Agriculteur dans l’Oise sur 125 hectares, François Mellon est un pionnier… qui a pris son temps. C’est en 2000, grâce aux Contrats territoriaux d’exploitation (CTE) qu’il découvre le bio, mais ce n’est qu’en 2010 qu’il convertit toute sa ferme. « Il faut avoir le temps de faire évoluer son esprit, car le bio, ça demande de changer son organisation », explique-t-il. Pragmatique avant tout, l’agriculteur a fait le pas quand il a vu qu’il pouvait sécuriser sa rotation avec la luzerne grâce à la mise en place d’une filière biologique au sein de la coopérative de déshydratation voisine. Au fil des années, François Mellon est devenu un ardent défenseur de ce mode de production, qu’il soutient sans idéologie mais avec des arguments très terrain et qu’il pousse au sein de la chambre d’agriculture, en tant que membre du bureau.

Aujourd’hui, l’agriculteur a quasiment abandonné la luzerne et les productions fourragères au profit de cultures destinées à l’alimentation humaine. La cameline, qu’il transforme en huile, les lentilles qu’il vend en direct, mais également la rhubarbe font partie de ses productions phares, les plus rentables. « Je vends de plus en plus, la demande explose, les sollicitations n’arrêtent pas ! », se réjouit le producteur. Pour François Mellon, les besoins sont largement inassouvis et le bio a très clairement de beaux jours devant lui.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

CartoBio, cartographie interactive des parcelles bio
Où se situent les cultures bio dans votre commune ?
 L’Agence Bio présente au salon des Maires un outil interactif grand public permettant de visualiser les parcelles agricoles bio.
Biocoop repart en campagne sur l'origine France
Biocoop repart en campagne du 31 octobre au 13 novembre 2022 avec deux produits emblématiques : la moutarde Biocoop bio et l'…
La Nouvelle-Aquitaine débloque 16 M€ pour l’aide au maintien en bio en 2023
La région Nouvelle-Aquitaine a décidé de poursuivre l’aide au maintien en agriculture biologique qui doit disparaître début 2023…
Trophées de l’Excellence Bio 2022 : qui sont les lauréats ?
Parmi les 16 finalistes retenus par le jury des Trophées de l’Excellence Bio, deux lauréats France-Konjac et La Truitelle seront…
Gersycoop investit 7 millions d’euros dans un silo dédié au bio
La coopérative céréalière Gersycoop a inauguré en septembre son nouveau silo dédié aux cultures bio. Avec cette nouvelle…
Le bio ne se distingue pas assez du local
Fruits et Légumes
Une récente étude commandée par Interfel et FranceAgriMer montre que le fruit ou légume local est le véritable concurrent des…
Publicité