Aller au contenu principal

Le Crédit Agricole et les jeunes agriculteurs…
Une relation durable : ça change la vie

Une manifestation a été organisée par le Crédit Agricole le mardi 20 mars dans les locaux de l'avenue d'Auvergne.

Tous les jeunes agriculteurs.
Tous les jeunes agriculteurs.
© D.R.
96 chèques de 450 euros ont été remis par les représentants de la Banque Verte aux Jeunes agriculteurs creusois nouvellement installés au cours de l'année 2006. Comme l'a justement remarqué le Président Moreau, « 2006 a marqué une forte croissance du nombre d'installations (85 DJA au lieu de 70 en 2005) et au total le Crédit agricole a financé 96 installations (aidées et non aidées) sur 104, soit 92 %. Cet excellent résultat n'est pas dû au hasard, il faut y voir au-delà de nos origines, la connaissance profonde de l'agriculture et la volonté de garder un service de proximité ». Bernard Bordas, Directeur Commercial Régional du Limousin, insistait sur la nouvelle organisation du réseau avec « un rajeunissement et un renforcement des équipes agricoles constituées d'une dizaine de conseillers chargés de traiter les besoins globaux des agriculteurs ». André Guillot revenait sur l'ensemble des services intégrés dans le chéquier partenaire. Gérard Guillon insistait sur le fait que cette belle réussite 2006 était la résultante « du bon travail de l'équipe agricole du site de Guéret mais aussi du très bon relais de l'ensemble du réseau ».En 2006, on constate un bon niveau des installations hors cadre familiale (23 %). 28 jeunes femmes ont choisi le métier d'agricultrice. 60 % se sont installés en société dont 52 en GAEC. La production bovine avec 82 projets sur 104 reste de loin le choix dominant. Le Crédit Agricole a aussi accompagné des projets diversification : équin, apiculture, transformation de fromage et production de safran, montrant ainsi sa capacité à suivre des projets innovants. Olivier Tourand, président des Jeunes Agriculteurs, remerciait le Crédit Agricole Centre France pour son engagement auprès des jeunes, et insistait sur le rôle important des prêts bonifiés et le combat mené actuellement pour faire évoluer les Pouvoirs Publics à ce sujet. Pierre Alvernhe, sous-directeur de la DDA, félicitait les jeunes et apportait quelques précisions sur les enveloppes bonifiées et le PMBE. Après avoir remis à chaque jeune agriculteur son chèque, Jean-Claude Moreau invitait l'ensemble des participants autour du pot de l'amitié et d'un buffet.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière