Aller au contenu principal

Une PME française sur les rangs de la technologie d’ovosexage

La société stéphanoise NT2I, spécialisée en imagerie industrielle et en intelligence artificielle, annonce le lancement d’un nouveau procédé de sexage des embryons de poule, baptisé Rose (Rapid Ovo Sexing Egg).

La PME NT2I est spécialisée dans les technologies de reconnaissance visant à remplacer l'œil humain.
La PME NT2I est spécialisée dans les technologies de reconnaissance visant à remplacer l'œil humain.
© NT2I

La solution d’ovosexage développée par NT2I est non invasive et n’utilise pas les techniques habituellement déployées, comme l’imagerie hyperspectrale, la spectrométrie ou l’IRM. Pour conserver son secret, la PME n’a d’ailleurs pas déposé de brevet.

 

 
Le projet a été développé en partenariat avec un sélectionneur.
Le projet a été développé en partenariat avec un sélectionneur. © NT2I

 

D’ordinaire, cette société française opère dans le secteur militaire (Direction générale de l'armement, Nexter), industriel (Groupe Michelin, Saint Gobin, Obut, Thales…), pharmaceutique (Bio Mérieux, Sanofi) ou agroalimentaire (Pasquier) pour développer des solutions remplaçant l’œil humain.

C’est son savoir-faire, utilisant des techniques d’acquisition spécifiques associées à des algorithmes originaux de prétraitement des images et couplés à des réseaux d’intelligence artificielle embarqués de nouvelle génération, qui lui ont permis de développer le procédé d’ovosexage Rose en moins d’un an.

Cadence, précocité et sensibilité

Les algorithmes de classification identifient 3 classes en sortie de l’équipement (femelle, mâle, infertile). Selon son directeur Mohamed Bouabdellah « la solution actuelle permet de travailler à des cadences minimales de 20 000 œufs par heure, avec des précisions d’ovosexage à 13-14 jours compatibles avec les attentes du marché. »

Les essais de validation ont été réalisés avec un sélectionneur sur des souches de poule brune. Et ce n’est qu’un début affirme encore le directeur. « Des pistes sérieuses existent pour parvenir en dessous des 13 jours d’incubation, et de développer une solution pour les poules blanches que nous n’avons pas investigué pour l’instant. »

NT2I adopte une approche low cost, contrairement aux autres acteurs de l’ovosexage qui vendent une prestation à l’œuf sexé, en fournissant aux couvoirs l’équipement clé en main. Ce nouveau business model permettrait de réduire fortement les coûts associés à l’ovosexage.

Les plus lus

Passé du lait à la volaille, Emmanuel Rochelle n'envisageait pas de faire le saut vers une production de poulet conventionnel.
"Je suis passé du lait à la volaille, avec mon poulailler statique équipé d'un jardin d'hiver"

Après avoir hésité entre la pondeuse plein air et la volaille Label rouge, Emmanuel Rochelle a finalement choisi un poulailler…

Baptiste Combréas (Ets Braud) avec Yannick Lardeux (Gaec de l'Erdre) en Loire-Atlantique.
Volailles différenciées : Le jardin d’hiver prend racine dans le groupe Michel

Lancé voici cinq années par le groupe de nutrition animale Michel, le poulailler Terre-Neuve d’élevage de poulet et dinde avec…

Volailles label rouge : Comment mieux occuper les bâtiments

Lorsque l’offre de poulets label rouge ne peut être résorbée par un accroissement de la demande ou par un élargissement du…

Pascal Laurent accompagné de son technicien Guillaume Gannat (à gauche) : « Poser le diagnostic et trouver l’agent responsable a été un premier soulagement. Je ...
« Le virus variant Gumboro a été vraiment insidieux sur mes poulets lourds »

Chez Pascal Laurent, un virus réassortant de la maladie de Gumboro, responsable d’immunodépression sur ses poulets lourds…

Poulets label à cou nu élevés en liberté dans la forêt landaise.
Volailles label rouge : la filière sud-ouest traumatisée par l’influenza aviaire

Chamboulée par l’influenza aviaire depuis 2016, la filière Label rouge de Maïsadour reprend espoir, mais avec un éventail…

Yannick Lardeux est un adepte de la ventilation dynamique.
"Mon élevage s'est renforcé avec un poulailler dynamique à jardin d'hiver"

 

Aux Vallons-de-L’Erdre en Loire-Atlantique, le Gaec de l’Erdre compte trois associés, Yannick et Michel Lardeux,…

Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)