Aller au contenu principal

Une PME française sur les rangs de la technologie d’ovosexage

La société stéphanoise NT2I, spécialisée en imagerie industrielle et en intelligence artificielle, annonce le lancement d’un nouveau procédé de sexage des embryons de poule, baptisé Rose (Rapid Ovo Sexing Egg).

La PME NT2I est spécialisée dans les technologies de reconnaissance visant à remplacer l'œil humain.
La PME NT2I est spécialisée dans les technologies de reconnaissance visant à remplacer l'œil humain.
© NT2I

La solution d’ovosexage développée par NT2I est non invasive et n’utilise pas les techniques habituellement déployées, comme l’imagerie hyperspectrale, la spectrométrie ou l’IRM. Pour conserver son secret, la PME n’a d’ailleurs pas déposé de brevet.

 

 
Le projet a été développé en partenariat avec un sélectionneur. © NT2I

 

D’ordinaire, cette société française opère dans le secteur militaire (Direction générale de l'armement, Nexter), industriel (Groupe Michelin, Saint Gobin, Obut, Thales…), pharmaceutique (Bio Mérieux, Sanofi) ou agroalimentaire (Pasquier) pour développer des solutions remplaçant l’œil humain.

C’est son savoir-faire, utilisant des techniques d’acquisition spécifiques associées à des algorithmes originaux de prétraitement des images et couplés à des réseaux d’intelligence artificielle embarqués de nouvelle génération, qui lui ont permis de développer le procédé d’ovosexage Rose en moins d’un an.

Cadence, précocité et sensibilité

Les algorithmes de classification identifient 3 classes en sortie de l’équipement (femelle, mâle, infertile). Selon son directeur Mohamed Bouabdellah « la solution actuelle permet de travailler à des cadences minimales de 20 000 œufs par heure, avec des précisions d’ovosexage à 13-14 jours compatibles avec les attentes du marché. »

Les essais de validation ont été réalisés avec un sélectionneur sur des souches de poule brune. Et ce n’est qu’un début affirme encore le directeur. « Des pistes sérieuses existent pour parvenir en dessous des 13 jours d’incubation, et de développer une solution pour les poules blanches que nous n’avons pas investigué pour l’instant. »

NT2I adopte une approche low cost, contrairement aux autres acteurs de l’ovosexage qui vendent une prestation à l’œuf sexé, en fournissant aux couvoirs l’équipement clé en main. Ce nouveau business model permettrait de réduire fortement les coûts associés à l’ovosexage.

Les plus lus

Grippe aviaire : Où se trouvent les foyers ?
La rédaction de Réussir Volailles vous propose de visualiser sur une carte interactive la localisation des foyers d’influenza…
Julien Courbet Capital M6 poulet brésilien
L’importation de poulet brésilien épinglée par Capital sur M6
Peut-on encore manger en toute confiance ? Dans une émission diffusée le 22 janvier Capital pointe la différence de qualité entre…
La mesure du bien-être via l'application Ebene est intégrée dans l’ensemble des cahiers des charges internes et dans la charte Nature d’éleveurs du groupe LDC.
LDC veut évaluer le bien-être des volailles grâce à Ebene
Avec l’outil digital d’évaluation du bien-être Ebene, le groupe LDC veut mesurer de façon objective l’impact des cahiers des…
François Kerscaven, éleveur de dindes à Taulé (Finistère)
"La grippe aviaire : on n'en sort pas indemne", témoigne l'éleveur de dindes
L’élevage de François Kerscaven a été touché par la grippe aviaire dans le Finistère. Impacté moralement, il a choisi de parler…
Avec la hausse de l'énergie, les échangeurs de chaleur pourraient faire un retour en force.
Économies de chauffage : l’offre en échangeurs de chaleur a évolué en avicole
Les sociétés françaises Systel et Lead Le Roy Concept (LLC) dominent le marché des échangeurs de chaleur (ERC) qui a commencé à…
Un exercice négatif de 756 000 euros pour Volinéo : « pas de produit mais des charges en hausse », résume sans appel Guy Marie Brochard, son président (à l'extrême droite).
Cavac : Des activités volailles dans la tempête
Sur fond d’exercice satisfaisant pour le groupe coopératif vendéen Cavac, toutes les activités avicoles du groupement spécialisé…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)