Aller au contenu principal

Grippe aviaire : Les palmipèdes autorisés à sortir à leur tour

Après les volailles la semaine dernière, les palmipèdes ont à nouveau partiellement accès au plein air.

Les canards et les oies peuvent renouer avec les parcours, sous conditions.
© P. Le Douarin

Presque sept mois après la mise à l’abri obligatoire pour cause d'influenza aviaire, les palmipèdes à foie gras sont exceptionnellement autorisés à sortir sur un « parcours extérieur réduit » à partir de l’âge de cinq semaines, comme le stipule une instruction technique de la DGAL (ministère de l’Agriculture) datée du 13 mai.

Cette dérogation est valable « uniquement dans les zones indemnes » et jusqu’au 15 juin, après quoi la réglementation habituelle reprendra ses droits.

Pour ce qui est des zones réglementées des départements classés en risque «élevé» ou «modéré», l’accès à l’extérieur est « autorisé uniquement en circuit court autarcique ». Le parcours doit être « protégé par un filet ».

La semaine dernière, une dérogation similaire avait été instaurée, jusqu'au 15 novembre, pour les gallinacés des filières volailles de chair à partir de l’âge de huit semaines, « compte tenu des potentielles atteintes au bien-être animal [due] à cette mise à l’abri prolongée et l’augmentation des températures extérieures ».

La DGAL étend désormais cette dérogation aux palmipèdes à foie gras « à la suite des épisodes de fortes chaleurs que connait actuellement la France ».

Avec 1381 foyers au dernier bilan officiel du 13 mai, l’épizootie d’influenza aviaire est en voie de stabilisation.

Les deux derniers foyers déclarés ont concerné une basse-cour dans le Loiret signalée le 13 mai et un élevage de 2100 canards en Charente signalé le 16 mai.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

volaille de chair aide coût aliment guerre Ukraine
Plan de résilience : un futur dispositif d’aide mieux calibré pour les éleveurs de volailles de chair
Pour les éleveurs de volailles de chair le dispositif, dit « intégrateur », d’aide alimentation animale du plan de résilience…
Ouverture des demandes pour le dispositif d'aide alimentation animale pour les intégrateurs en volaille
Le guichet FranceAgriMer pour l’indemnisation exceptionnelle des surcoûts alimentaires à verser aux éleveurs via leurs opérateurs…
Grippe aviaire : mortalités préoccupantes dans l’avifaune marine
Des milliers d’oiseaux marins sont retrouvés morts et porteurs de virus influenza aviaire sur les côtes de la Manche, ainsi que…
Julien Leballeur : «Ce perchoir fait maison est très facile à nettoyer et à déplacer, peu coûteux et fonctionne bien pour les lots de poulet à croissance intermédiaire. »
À la recherche du perchoir optimal en volailles de chair
Julien Leballeur a testé plusieurs types de perchoirs avant de concevoir un modèle, adapté aux poulets à croissance intermédiaire…
Loire-Atlantique : les éleveurs indépendants de volailles fermières se structurent
Le 2 juin 2022 a été créée l’association Sauve qui poule 44 qui réunit des éleveurs de volailles plein air de Loire-Atlantique…
L'interdiction de traiter en permanence contre les rongeurs dans les exploitations agricoles se heurte aux exigences contradictoires de la sécurité sanitaire et des coûts.
Lutte contre les rongeurs : l’appâtage permanent sur la sellette
La réglementation sur l’usage professionnel des rodenticides s’est fortement durcie depuis plusieurs années, notamment avec l’…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)