Aller au contenu principal

Osez la bûche de Noël au parfum fût de chêne

Pour la deuxième année, le glacier L’Angélys, basé près de Saintes en Charente-Maritime, propose pour les fêtes une bûche glacée parfumée au fût de chêne. Ce produit original est issu d’une collaboration avec un tonnelier et un chef étoilé.

Une buche qui a le goût de bois, c'est le pari gastronomique que s'est lancé L'Angélys, un maître glacier installé en Charente-Maritime.
© L'Angélys

Capter le profil aromatique d’une barrique de chêne dans une crème glacée est le défi que s’est lancé il y a 2 ans le glacier L’Angélys, une entreprise basée à Fontcouverte, près de Saintes, en Charente-Maritime. L’idée est née lors d’une soirée amicale réunissant Denis Lavaud, maître artisan glacier et patron de L’Angelys, Jean-Charles Vicard président de la tonnellerie Vicard et Thierry Verrat, le chef du restaurant charentais étoilé La Ribaudière.

Une bûche qui a le goût de bois

Le challenge créatif a enfanté d’une bûche de 500 g « Crème glacée chocolat Sao Tomé et Crème glacée à la barrique de chêne », diffusée en grandes surfaces et vendue 9,90 €. Denis Lavaud affirme vouloir « surprendre et conquérir les papilles ».

De nombreux tests ont été nécessaires à Rémi Malot, responsable Recherche & Développement, pour mettre au point la méthode d’infusion permettant d’extraire des arômes de fût de chêne de façon naturelle… et sans embûche. Car l’entreprise travaille sans colorant et sans arôme ajoutés. Ses glaces se revendiquent aussi sans gluten, sans huile de palme et sans conservateur.

Une chauffe forte pour la puissance aromatique

L’Angélys garde le processus secret mais parle « d’une maturation dans des conditions particulières ».

Le chêne est utilisé sous forme de staves. L’Angélys a choisi un toastage fort pour un potentiel tannique haut donnant des arômes puissants, un peu fumés. Pour cette édition 2020, 280 kilos de chêne ont été livrés par la tonnellerie Vicard. Le chocolat de Sao Tomé a été choisi pour sa douceur face à la force de l’arôme boisé.

Pour inspirer d’autre usages gastronomiques, le parfum « crème glacée barrique » est aussi disponible en solo en bac de 250 g à 4,50 €. Le glacier entend montrer son sens de l'innovation mais pas forcément détrôner la glace vanille. "ça reste une innovation segmentante", admet Maud Guilbault, responsable Achats & Développement.

L'entreprise L’Angélys est née en 1996. Elle réalise 10 millions de chiffre d’affaires et emploie 33 salariés. Ses produits sont distribués dans quelque 8000 points de vente. Elle revendique 97,41% d’origine française pour ses ingrédients matières premières et emballages.

A lire aussi : Tout est bon dans la bouteille de vin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Le feuilleton concernant les conditions d'emploi du glyphosate continue. Pour l'heure, il sera restreint à 450 g/ha/an sans limitation de surface sous le rang. © X. Delbecque
Glyphosate : la règle des 20 % de la surface supprimée en vigne

En octobre dernier, l’Anses donnait les…

Le réglage de la profondeur de travail et le centrage sont déterminants pour optimiser le désherbage mécanique. © IFV
Les clés pour réussir le désherbage mécanique en vigne
Adopter le désherbage mécanique du cavaillon est beaucoup plus qu’une simple substitution de technique. Il s’agit d’élaborer une…
Le Zéowine est issu d'un compostage de zéolite avec des sous produits de la filière, dans une démarche d'économie circulaire. © Twitter/Life Zeowine project
Associer zéolite et compost pour diminuer le stress hydrique
À l’occasion du congrès Enoforum, en février dernier, des chercheurs italiens ont présenté leurs résultats concernant l’…
Les barrettes en matière plastique se montrent moins sensibles à la casse que certaines versions métalliques sur le long terme. © J.-M. Leclercq
Relevage des vignes : s’équiper pour gagner en efficacité
Le relevage manuel reste une opération longue, récurrente et fastidieuse. Heureusement, les solutions techniques évoluent pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole