Aller au contenu principal

Clarification
L’utilisation de KiOfine-CG est prometteuse en flottation

La société KitoZyme a testé KiOfine-CG, un produit œnologique constitué de chitine-glucane, sur des applications de débourbage notamment par flottation et sur le collage des vins. Les résultats sont prometteurs.

L'emploi de KiOfine-CG s'est révélé d'un efficacité comparable à l'utilisation de gélatine lors d'essais de clarification des moûts par flottation.
L'emploi de KiOfine-CG s'est révélé d'un efficacité comparable à l'utilisation de gélatine lors d'essais de clarification des moûts par flottation.
© Cave de Costebelle

Le millésime 2009 est la troisième campagne d'essais à l'échelle industrielle réalisée par la société KitoZyme sur son produit KiOfine-CG. « Ce produit peut s'employer aussi bien pour la clarification des moûts lors du débourbage que pour le collage des vins », précise Aurélie Bornet, chercheuse chez KitoZyme. Et les derniers essais sont prometteurs. « Nous avons testé l'emploi de KiOfine-CG en flottation en comparaison notamment avec l'emploi de gélatine. Employé à la dose de 40g/hL, KiOfine a permis de diminuer la turbidité initiale du moût de 80% ce qui est proche de l'efficacité de la gélatine qui l'a diminuée de 86% », note la chercheuse. Des essais sur des unités de flottation continue ont également été réalisés à la cave de Saint-Félix de Lodez où il a été constaté une efficacité supérieure de KiOfine-CG comparé à l'utilisation d'un mélange de gélatine et de gel de silice.

Des vins plus ronds

Les résultats des essais de collage sur vin rouge réalisés sur le millésime 2008 ont par ailleurs montré que le chitine-glucane, utilisé aux doses de 30 à 50 g/hL, permet de diminuer de façon plus importante les tanins comparés au traitement à la gélatine. « En dégustation, les vins traités avec KiOfine-CG sortent plus fruités et plus ronds », constate Aurélie Bornet. Sur vins rosé, les essais ont mis en évidence que le produit a un impact moindre sur l'intensité colorante des vins comparé à la PVPP et à une colle non allergène.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole