Aller au contenu principal

Vinification
Les effets des copeaux testés dans la durée

Selon une étude de la chambre d’agriculture de Gironde, les copeaux de bois frais utilisés en vinification de vins rouges ont des effets positifs. Et ces derniers semblent perdurer dans le temps.

Les effets apportés par les copeaux de bois frais utilisés en vinification ne s’estompent pas dans le temps à condition que le vin soit conservé correctement, selon une étude menée par la Chambre d’agriculture de Gironde.
Les effets apportés par les copeaux de bois frais utilisés en vinification ne s’estompent pas dans le temps à condition que le vin soit conservé correctement, selon une étude menée par la Chambre d’agriculture de Gironde.
© P. Cronenberger

Une expérimentation (1) menée par la Chambre d'agriculture de la Gironde sur les millésimes 2006, 2007 et 2008 apporte des réponses intéressantes sur la tenue dans le temps de l'effet des copeaux de bois frais utilisés en vinification. Les vins avaient été vinifiés en conditions réelles dans des cuves de 200 à 400 hl. La persistance des effets positifs observés a été jugée après 12 et 24 mois de conservation des vins en bouteille. Et l'évolution dans le temps des lots traités a été notée par rapport à celle des témoins non traités conservés dans les mêmes conditions. « Pour ce qui est de l'expression aromatique, notamment l'expression du fruité, qui est un des effets les plus recherchés avec cette nouvelle technique, précise Jean Christophe Crachereau, en charge de ces essais, il ressort que l'effet positif quand il est apparu sur un vin persiste dans le temps et qu'il ne s'estompe pas. Le gras et la sucrosité, quand ils ont été notés après vinification, se maintiennent aussi. En revanche, le peu de boisé parfois observé se fond rapidement et tend à disparaître. »

Point important, il arrive que certains vins traités ressortent avec une légère amertume en fin de bouche. Cet effet tend à diminuer avec le temps.  Ces résultats peuvent expliquer que des vins parfois jugés moins agréables après traitement en vin jeune, se retrouvent préférés aux témoins après vieillissement. Enfin, une précision s'impose quant aux conditions de conservation. En cas de mauvaise isolation du bâtiment et de fortes variations de température, l'effet positif sur le fruité aura tendance à s'estomper et la dureté finale persistera.

(1) Les essais réalisés en appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieurs et Médoc-Haut Médoc ont été financés par les ODG correspondantes

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole