Aller au contenu principal

Origine obligatoire sur l'alimentaire : une pétition pour mobiliser la Commision Européenne

Plusieurs organisations agricoles européennes ont participé à la mise en place d'une pétition sur l'étiquetage de l'origine, baptisée EatOriginal. Objectif : rendre l’étiquetage de l’origine obligatoire pour tous les produits alimentaires. Familles Rurales, les Jeune Agriculteurs, la FNSEA participent à cette initiative du côté français. 

petition commission européenn origine des produits alimentaires
Une pétition est en ligne. Objectif : rendre obligatoire l'origine des produits alimentaires.
© EAT original

Plus de 870 000 citoyens européens ont déjà signé la pétition. La requête est simple : "Nous demandons à la Commission Européenne de rendre la mention de l'origine obligatoire pour tous les produits alimentaires". Cette démarche s'inscrit dans le cadre de l’initiative citoyenne européenne. L'ICE permet d'inviter la Commission européenne à présenter une proposition législative. Elle doit cependant recueillir 1 million de signatures en Europe. Ce seuil doit être atteint avant la fin du mois.

 

Eat Original : pour généraliser l'obligation d'afficher l'origine des produits alimentaires

L'origine alimentaire est actuellement obligatoire pour le miel, l'huile d'olive, les fruits et légumes frais, le poisson, la viande, le porc, le mouton, le chèvre et la volaille (frais, réfrigérés ou surgelés). Sur les autres denrées alimentaires, rien n'est imposé. 

Outre des organisations françaises (FNSEA-JA), nos voisins sont également mobilisés. Parmi les promoteurs de la pétition, figurent la Confédération Nationale des Cultvateurs Directs (Italie), Solidarność (premier syndicat agricole polonais) ou l'UPA (organisation agricole espagnole).

 

1 million de signatures à atteindre avant la fin septembre

Les structures à l'origine de cette demande mettent en avant trois enjeux alimentaires stratégiques. Le but premier est d'abord de protéger la santé des consommateurs. "Un étiquetage clair indiquant l'origine des ingrédients permet d'éviter et de régler les scandales alimentaires qui menacent la santé publique", explique la pétition. Le second objectif est d'éviter la fraude alimentaire.  L'origine alimentaire limiterait  "les falsifications et pratiques commerciales abusives". Enfin, il s'agit de garantir le droit à l'information des consommateurs : "pour faire des choix éclairés, les consommateurs doivent savoir où les produits sont récoltés et transformés, connaître l'origine des ingrédients et bénéficier d'informations supplémentaires sur les méthodes de production et de traitement".

 

Lire aussi

Bruno Dufayet présente le pacte de la filière viande

Faux steaks hachés de Pologne : un rapport cinglant du Sénat

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
Des S en 2021 : pourquoi des noms d’animaux à la lettre de l’année ?
Le système instaurant une lettre différente tous les ans pour le choix du nom des animaux est ancien. Il date de 1926 et a été…
Samuel Vandaele, président des Jeunes Agriculteurs de France : « Pour une agriculture jeune, dynamique et durable »
Il faut rajeunir la profession agricole. C’est la volonté du syndicat des Jeunes Agriculteurs. Pour y parvenir, son président,  …
Publicité