Aller au contenu principal

Le premier camembert de Normandie dans l’espace avec Thomas Pesquet ?

La fromagerie Gillot fait campagne sur les réseaux sociaux pour que l’astronaute français embarque un camembert de Normandie dans la Station spatiale internationale ! Une jolie opération de marketing pour la dynamique PME normande.        

Montage Gillot
Montage réalisé par la fromagerie Gillot avec Thomas Pesquet
© Gillot

« Et si Gillot était le tout premier Camembert de Normandie à voyager dans l'espace ? Pour que ce rêve devienne réalité, on a besoin de votre soutien pour prouver à Thomas Pesquet qu'il doit emmener un bout de sa Normandie natale avec lui lors de son prochain voyage à bord de la Station spatiale internationale (ISS) », interpelle la fromagerie Gillot sur Facebook et Instagram depuis le 1er avril.

 

L’astronaute, natif de Normandie, doit décoller ce jeudi 22 avril pour un voyage de six mois à bord de la Station spatiale internationale. Et la fromagerie de l’Orne, spécialiste des campagnes sur les réseaux sociaux, a eu l’idée de faire parler d’elle en mobilisant sa communauté pour tenter de faire réagir le commandant de l’ISS.

 Ce qui lui avait le plus manqué dans son précédent voyage dans l'espace c'est le fromage

" On aime faire des clins d'oeil comme ça, comme avec la campagne pour l'émoticône camembert qu'on avait faite en 2018. Là j'ai entendu Thomas Pesquet à la radio parler d'Hénaff, puis j'ai lu que ce qui lui avait le plus manqué dans son précédent voyage dans l'espace c'était le fromage alors voilà on a eu cette idée", explique Emilie Fléchard, directrice adjointe de fromagerie Gillot. Pour l'heure l'astronaute, certes très occupé, n'a pas réagi.

Beaucoup de messages à faire passer concernant l'agriculture et l'alimentation

« Il y a beaucoup de messages à faire passer concernant l’agriculture et l’alimentation par rapport à notre expérience à bord », souligne l’astronaute Thomas Pesquet, interrogé par nos confrères d'Agra Presse lors d’une conférence de presse hier, à quelques jours de son départ pour la station spatiale internationale (ISS). Production durable, lutte contre le gaspillage et le suremballage : « Tout comme la Terre, la station spatiale a des ressources limitées, et elle évolue dans un environnement extrême. Il s’agit de faire marcher ce système le plus longtemps possible », a détaillé l’astronaute.

Hénaff cuisine pour l’espace

Pas sûr qu'il emmènera dans l’espace un camembert Gillot, mais Thomas Pesquet partira bien avec un bout de Bretagne. L’entreprise SA Jean Hénaff rappelle en effet en ce moment sur les réseaux sociaux que depuis dix ans, elle cuisine des plats de fête pour la Station Spatiale internationale avec l’aide de grands chefs et notamment de Thierry Marx et Alain Ducasse et du Centre national d'études spatiales (Cnes). L'astronaute a dévoilé hier que parmi les plats préparés il y aura du bœuf bourguignon, du risotto d’épeautre, des crêpes Suzette et tarte amandine aux poires. « C’est une cuisine traditionnelle, comme à la maison. Le confinement est passé par là », a déclaré l’astronaute.

 

Sa compagne travaille à la FAO, "elle sauve le monde"

A noter que Thomas Pesquet a été nommé le 12 avril ambassadeur de bonne volonté de la FAO, pour « défendre l'action contre le changement climatique et la transformation des systèmes agroalimentaires », a annoncé cette agence de l'ONU. Le rôle de Thomas Pesquet « consistera à sensibiliser le public à l'impact du changement climatique, à la lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition, aux activités de la FAO destinées à transformer les systèmes agroalimentaires », précise l'organisation.

Avant son premier départ pour l'espace, Thomas Pesquet avait confié que sa compagne Anne travaillait à la FAO. « Elle sauve le monde. Moi je fais rêver les enfants », avait-il dit au réalisateur Pierre-Emmanuel Le Goff qui tournait un film sur lui.
 

Les plus lus

Anne Mottet
Anne Mottet, femme de Thomas Pesquet, défend le plancher des vaches
Chargée de la politique d’élevage à la FAO, l’ingénieure agronome et docteur en agro-écosystème Anne Mottet démontre brillamment…
Boucherie abolition
[Anti-viande] L214 dénonce son attitude : l’animaliste Solveig Halloin en cinq vidéos
Solveig Halloin, militante animaliste et porte-parole de Boucherie abolition, fait le buzz après son intervention critiquée par…
Coupe flexible
Plan protéines : quels agroéquipements éligibles à la deuxième enveloppe de 20 millions d’euros ?
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Protéines
Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Retraités agricoles
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la revalorisation des…
Claas
Plan protéines : les cinq points à savoir pour bien remplir sa demande d’aide aux agroéquipements
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Publicité