Aller au contenu principal

champagne
Le champagne limite la chute de ses ventes en 2020

La crise sanitaire a lourdement pesé sur les ventes de champagne qui enregistrent un recul de 18 % des expéditions en 2020. Mais la filière s’attendait à pire.

Dans le contexte de 2020, peu festif et marqué par la fermeture du réseau CHR, les expéditions de champagne ont reculé de 18%. Une baisse toutefois moins pire que ce qui était attendu par l'interprofession.
© JC. Gutner Archives

Si les ventes de champagne enregistrent un recul de 18 % des expéditions en 2020, un rebond des expéditions a été observé en fin d’année. Il a permis d’atteindre 245 millions de bouteilles alors que l’interprofession tablait sur 230 millions. Lors d’une e-conférence de presse, fin janvier, Jean-Marie Barillère, coprésident du Comité Champagne et président de l’Union des maisons de Champagne, a estimé la perte globale de chiffre d’affaires « à environ 1 milliard d’euros de moins qu’en 2019 ».

Le marché français, plus affecté que l’export

La baisse des ventes a été plus marquée en France avec un recul de 20 %, alors que l’export a limité la baisse à 16 %. Jean-Marie Barillère y voit l’impact de la disparition du tourisme international et de la fermeture du CHR. Avec 116 millions de bouteilles, soit une part de 46,5 % des expéditions, la part de la France dans les ventes de champagne a encore reculé : elle était de 47,6 % en 2019.

Les responsables de l’interprofession ont salué le « maintien de la valeur du champagne », attribuée aux mesures de régulation de l’offre adoptées en juillet dernier, avec un rendement 2020 limité à 8 000 kg de raisin par hectare et un tirage limité à 7 000 kg/ha au 1er janvier 2021. Face aux résultats plus favorables qu’escomptés, une sortie de la réserve interprofessionnelle de 400 kg de raisins par hectare a été décidée.

Au sein de la filière, les résultats sont contrastés. À titre d’exemple, le groupe Vranken Pommery a annoncé un recul de 11,9 % du chiffre d’affaires de sa branche Champagne tandis que Devaux Distribution a fait état d’une hausse du sien de 4 %.

Les plus lus

« Nous paysans », un documentaire pour démarrer une soirée consacrée à l’agriculture, le 23 février sur France 2
De l’agriculture en « prime time », c’est ce que va proposer France 2, le mardi 23 février. La soirée démarrera à 21 h 05 avec le…
Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
Elles chantent pour appeler les vaches et les chèvres
Chanter pour rassembler les vaches. C’est ce qui était pratiqué autrefois dans les pays du Nord par les femmes en estive dans les…
Une agricultrice fait la Une du journal l'Equipe
Jessy Trémoulière est meilleure joueuse de rugby du monde de la décennie. Un trophée qui lui vaut d’être à la Une du magazine l’…
[Vidéo] Agriculteur et déneigeur : un « travail de plus » pour Roger Trommenschlager
Roger Trommenschlager est éleveur bovin en Alsace. Avec le départ du prestataire de services qui assurait le déneigement, le…
Le vainqueur du Vendée Globe Yannick Bestaven ne se laisse pas embarquer dans le débat de l'élevage intensif
A une heure où il aurait pu être couché, samedi soir très tard, sur France 2, Yannick Bestaven, le vainqueur du Vendée Globe a dû…
Publicité