Aller au contenu principal

champagne
Le champagne limite la chute de ses ventes en 2020

La crise sanitaire a lourdement pesé sur les ventes de champagne qui enregistrent un recul de 18 % des expéditions en 2020. Mais la filière s’attendait à pire.

Dans le contexte de 2020, peu festif et marqué par la fermeture du réseau CHR, les expéditions de champagne ont reculé de 18%. Une baisse toutefois moins pire que ce qui était attendu par l'interprofession.
© JC. Gutner Archives

Si les ventes de champagne enregistrent un recul de 18 % des expéditions en 2020, un rebond des expéditions a été observé en fin d’année. Il a permis d’atteindre 245 millions de bouteilles alors que l’interprofession tablait sur 230 millions. Lors d’une e-conférence de presse, fin janvier, Jean-Marie Barillère, coprésident du Comité Champagne et président de l’Union des maisons de Champagne, a estimé la perte globale de chiffre d’affaires « à environ 1 milliard d’euros de moins qu’en 2019 ».

Le marché français, plus affecté que l’export

La baisse des ventes a été plus marquée en France avec un recul de 20 %, alors que l’export a limité la baisse à 16 %. Jean-Marie Barillère y voit l’impact de la disparition du tourisme international et de la fermeture du CHR. Avec 116 millions de bouteilles, soit une part de 46,5 % des expéditions, la part de la France dans les ventes de champagne a encore reculé : elle était de 47,6 % en 2019.

Les responsables de l’interprofession ont salué le « maintien de la valeur du champagne », attribuée aux mesures de régulation de l’offre adoptées en juillet dernier, avec un rendement 2020 limité à 8 000 kg de raisin par hectare et un tirage limité à 7 000 kg/ha au 1er janvier 2021. Face aux résultats plus favorables qu’escomptés, une sortie de la réserve interprofessionnelle de 400 kg de raisins par hectare a été décidée.

Au sein de la filière, les résultats sont contrastés. À titre d’exemple, le groupe Vranken Pommery a annoncé un recul de 11,9 % du chiffre d’affaires de sa branche Champagne tandis que Devaux Distribution a fait état d’une hausse du sien de 4 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Des nouvelles règles pour les emplois viticoles au 1er avril 2021
La viticulture comme l’ensemble des secteurs agricoles doit appliquer la nouvelle convention collective nationale agricole (CCNA…
À l'avenir, le désherbage à l'aide de glyphosate ne pourra intervenir qu'une fois par an et ce sur 20 % de la surface. © X. Delbecque
Usage du glyphosate en viticulture : ce qui va changer
Pour la campagne 2021 la grande majorité des produits à base de glyphosate sera utilisable comme à l’accoutumée. Ce sera ensuite…
Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant dans le Maine-et-Loire estime que le gros avantage des roues Kress est sa vitesse de travail, autour de 8km/h : " ça dépote" dit-il. © J.GRAVE
« Les doigts Kress, pour des jeunes vignes c’est parfait »
Dans le Maine-et-Loire, Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant, dispose de tout un arsenal d’outils de travail du sol…
 © J. Grave
La HVE revoit ses IFT de référence à la baisse
Fin janvier la Commission nationale de la certification environnementale a annoncé une modification des IFT de référence pour le…
 © X. Delbecque
Des brosses intercep, pour un coup de propre rapide du rang de vigne
Les outils à brosses métalliques réalisent un faible travail du sol, mais ils se montrent intéressants lorsque les sols sont…
[Contenu partenaire] Le désherbage mixte, solution abordable et efficace pour sortir du glyphosate
Les pressions réglementaires comme sociétales imposent de trouver des alternatives au désherbage à base de glyphosate. Parmi les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole