Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Nous avons construit un site au centre du parcellaire »

Au Gaec Collines et Prairies, en Ille-et-Vilaine, le système, quasi-autonome, est basé sur le pâturage et le maïs épi ensilé. Même l'implantation des bâtiments a été pensée pour optimiser la valorisation de l'herbe.

Entre Jean-Yves Lerétrif et son fils Étienne (28 ans), la complicité laisse peu, voire pas de place au conflit de génération. Le débat existe, mais il est constructif. Quelle que soit l'évolution de l'exploitation, le duo entend garder le cap pris par Jean-Yves au début des années 2000, celui d'un système très pâturant. « Nos terres sont très vallonnées et il y a beaucoup de cailloux. Je mettais autant d'intrants que les voisins sans atteindre les mêmes rendements. D'où la décision de m'orienter vers un système pâturant », explique Jean-Yves. « J'ai intégré en 2004 un groupe herbe animé par la chambre d'agriculture. Quand j'ai mis mes résultats sur la table lors d'une réunion, j'étais supérieur à la moyenne en termes de production par vache (Prim'Holstein à 7 500 kg) mais pas en efficacité économique. Les plus performants avait un EBE/produit de 50 % et moi de seulement 27 %, se remémore-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
« Sur notre élevage laitier, nous misons sur la gestion de la repro »
Au Gaec du Bois de Bousies dans le Nord. Détection pointue des chaleurs, suivi Repro, santé des veaux… sont des cartes maîtresses…
Vignette
Améliorer les performances de repro avec Reproscope

L’observatoire de la reproduction des bovins en France propose un nouvel outil web 

Vignette
« Nous concilions vêlages précoces et groupés »
À l’EARL Duvernoy, en Haute-Saône, les génisses montbéliardes vêlent à 25 mois depuis une trentaine d'années. Les vêlages sont…
Vignette
« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »
Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses. Prim’Holstein, Montbéliardes ou Normandes,…
Vignette
« Nos Normandes vêlent à 27 mois depuis plus de vingt ans »
À l’EARL Tessier, en Eure-et-Loir, malgré quelques décalages volontaires, chaque année une cinquantaine de génisses vêlent autour…
Vignette
" Nos génisses vêlent en moyenne à 23 mois et demi "
Dans le Maine-et-Loire, Alain Piet parvient depuis plusieurs années à faire vêler tôt. Sans recette miracle, mais avec une grande…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière