Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

Le vêlage précoce à la portée de tous

Vignette

Plus de lait par jour de vie, plus économique, moins de problèmes de santé... Le vêlage précoce a de nombreux atouts, même en systèmes extensif et bio. Et pourtant, il peine à décoller.

Au sommaire de ce dossier

Vignette
Le vêlage précoce à la portée de tous
Plus de lait par jour de vie, plus économique, moins de problèmes de santé… Le vêlage précoce a de nombreux atouts, même en systèmes extensif et bio.
Vignette
David Plouzin : « Placer la barre à 24-28 mois est un bon objectif d'âge au premier vêlage»
David Plouzin, conseiller élevage génisses à la ferme expérimentale des Trinottières, dans le Maine-et-Loire, plaide en faveur du vêlage précoce, dans
Vignette
Le vêlage précoce est une stratégie rentable
Plus de lait produit par jour de vie, baisse du coût de renouvellement, gain de places dans les bâtiments… Faire vêler le plus tôt possible est rentab
Vignette
« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »
Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses.
Vignette
" Nos génisses vêlent en moyenne à 23 mois et demi "
Dans le Maine-et-Loire, Alain Piet parvient depuis plusieurs années à faire vêler tôt.
Vignette
« Nous concilions vêlages précoces et groupés »
À l’EARL Duvernoy, en Haute-Saône, les génisses montbéliardes vêlent à 25 mois depuis une trentaine d'années.
Vignette
« Nos Normandes vêlent à 27 mois depuis plus de vingt ans »
À l’EARL Tessier, en Eure-et-Loir, malgré quelques décalages volontaires, chaque année une cinquantaine de génisses vêlent autour de 26-28 mois.  
Publicité