Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »

Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses. Prim’Holstein, Montbéliardes ou Normandes, elles vêlent en moyenne à 23,3 mois.

Le Gaec Lacour est né de la fusion de quatre élevages en 2007. Chacun avait sa race fétiche. D’où la présence de Prim’Holstein, Montbéliardes et Normandes dans le troupeau. La proportion de Normandes est cependant sur une mauvaise pente. « Je ne critique pas cette race, mais elle est moins adaptée que les deux autres à notre système intensif avec logettes et traite robotisée », estime Ronald Cherbonnel, un des associés. En revanche, côté génisses, il applique la même conduite qu’aux autres et tout se passe très bien.  

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Améliorer les performances de repro avec Reproscope

L’observatoire de la reproduction des bovins en France propose un nouvel outil web 

Vignette
« Sur notre élevage laitier, nous misons sur la gestion de la repro »
Au Gaec du Bois de Bousies dans le Nord. Détection pointue des chaleurs, suivi Repro, santé des veaux… sont des cartes maîtresses…
Vignette
« Nous concilions vêlages précoces et groupés »
À l’EARL Duvernoy, en Haute-Saône, les génisses montbéliardes vêlent à 25 mois depuis une trentaine d'années. Les vêlages sont…
Vignette
« Nos Normandes vêlent à 27 mois depuis plus de vingt ans »
À l’EARL Tessier, en Eure-et-Loir, malgré quelques décalages volontaires, chaque année une cinquantaine de génisses vêlent autour…
Vignette
" Nos génisses vêlent en moyenne à 23 mois et demi "
Dans le Maine-et-Loire, Alain Piet parvient depuis plusieurs années à faire vêler tôt. Sans recette miracle, mais avec une grande…
Vignette
David Plouzin : « Placer la barre à 24-28 mois est un bon objectif d'âge au premier vêlage»
David Plouzin, conseiller élevage génisses à la ferme expérimentale des Trinottières, dans le Maine-et-Loire, plaide en faveur du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière