Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »

Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses. Prim’Holstein, Montbéliardes ou Normandes, elles vêlent en moyenne à 23,3 mois.

Le Gaec Lacour est né de la fusion de quatre élevages en 2007. Chacun avait sa race fétiche. D’où la présence de Prim’Holstein, Montbéliardes et Normandes dans le troupeau. La proportion de Normandes est cependant sur une mauvaise pente. « Je ne critique pas cette race, mais elle est moins adaptée que les deux autres à notre système intensif avec logettes et traite robotisée », estime Ronald Cherbonnel, un des associés. En revanche, côté génisses, il applique la même conduite qu’aux autres et tout se passe très bien.  

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Comment préserver son élevage du botulisme
La prévention du botulisme, danger sanitaire grave, implique la mise en place de mesures de biosécurité, en particulier pour…
Vignette
« On s’est installés sans autofinancement »
Au Gaec de Calv’e Breizh, dans le Finistère, Gaëtan et Hélène Berthe n’auraient pas pu s’installer sans un portage temporaire du…
Vignette
Lactalis finalise son accord avec l'Unell sur la fixation du prix du lait

Après s'être mis d'accord devant le médiateur des relations commerciales en septembre dernier, le groupe Lactalis et l…

Vignette
L'accès au marché à terme laitier est désormais facilité
Il est désormais possible de prendre des positions sur le marché EEX via Caceis.
Vignette
Gestion du parasitisme : des pratiques à remettre en question
Le traitement systématique ou le non-traitement, sans contrôle de la présence ou non de parasites, sont à proscrire.
Marc l'éleveur sur YouTube : « un million de jeunes vont venir à la ferme »
Portail réussir
Il aime communiquer la passion de son métier au grand public. Il fait d’ailleurs partie d’un groupe au sein du CNE, la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière