Aller au contenu principal

Sud de la France
Tomates d’industrie : pour une mise en avant de la tomate française

La Sonito prévoit une production en tomates d’industrie de plein champ de 155 000 t en 2020. Elle craint plus de maladies à cause des fortes pluies de mai-juin.

L'interprofession de la tomate d'industrie prévoit une forte demande en produits transformés en Europe en 2021.  © Sonito
L'interprofession de la tomate d'industrie prévoit une forte demande en produits transformés en Europe en 2021.
© Sonito

La Sonito, société nationale interprofessionnelle de la tomate destinée à la transformation, s’est réunie en assemblée générale le 12 juin à Avignon en audio conférence afin de déterminer les surfaces à planter en 2020. Les plantations de tomates de plein champ destinées à la transformation ont commencé le 26 mars dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, à l’est de Lyon, en Nord Isère, vallée du Rhône et Camargue. Elles perdurent dans le sud-ouest de la France. Malgré un climat défavorable dans le Sud-Ouest en mai et juin dû aux fortes pluies, la Sonito s’attend à une production de 155 000 t sur une surface totale plantée de 2 150-2 200 ha (dont 850 à 870 ha dans le Sud-Ouest). « Pour l’instant, les plantations sont saines. Les prévisions en surface et en volume sont stables par rapport à 2019 où on avait cultivé sur 2 219 ha plein champ de la tomate d’industrie pour un volume similaire (153 000 t) », annonce Robert Giovinazzo, responsable technique à la Sonito.

Le bio monte en puissance

Le bio monte en puissance surtout dans le Sud-Ouest avec 25 % des surfaces (13 % dans le Sud-Est). En cinq ans, le bio est passé de 4 % de la surface nationale plantée à 17 % en 2019-2020, soit 360 ha.

L’interprofession regroupe quatre organisations de producteurs, 175 exploitations, une dizaine d’industriels et de transformateurs, une usine à Tarascon (Le Panier Provençal, 70 000 t), mais la France n’a pas l’outil industriel suffisant pour satisfaire les besoins de la consommation nationale estimés à 1,350 Mt.

Les stocks ont été au cœur des échanges ainsi que le local et les circuits courts. « Les stocks ont été vidés en Italie et en Espagne pendant la crise sanitaire. On prévoit une forte demande en 2021 en produits transformés dans nos pays européens. Il y aura certainement une hausse des surfaces dans ces pays. Nous mettons en avant la tomate française plein champ et la démarche locale », conclut Robert Giovinazzo.

En cinq ans, le bio est passé de 4 % de la surface nationale plantée à 17 % en 2019-2020, soit 360 ha.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

PVM Ribégroupe
Le Réseau Ribé accueille PVM dans ses rangs

PVM (Parmentière de la Vallée de la Mauldre) a rejoint Le Réseau Ribé (RibéGroupe) au 1er Octobre. Entreprise…

« Le décret de la loi Agec menace de disparition toute la filière légumes botte »
L’attache étant finalement considérée comme un emballage, radis, carottes et poireaux ne pourront plus être commercialisés en…
Emballage plastique : le décret paraît, l’aventure commence…
Cette fois, c’est fait : le décret précisant les modalités de la suppression des emballages plastiques pour les fruits et légumes…
Maroc-UE : la Cour de justice de l’Union européenne annule l’accord agricole qui reste néanmoins « en vigueur pour un certain temps »

Le 29 septembre, la Cour de justice de l'Union européenne a annulé les décisions du Conseil relatives, à l’accord…

Cancel Fruits : un kiwi rouge pour compléter la gamme du vert et du jaune
Sur le salon madrilène, co-exposant avec Arco Fruits, Cancel Fruits a détaillé à FLD les avancées de son projet de plantation et…
Lentilles vertes : la récolte 2021 ne pourra pas approvisionner le marché

La filière française de la lentille verte est dans une très mauvaise passe cette année. Comme d’autres fruits…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes