Aller au contenu principal

Salon de l’Agriculture : Pourquoi un partenariat Savéol, Sill et EDF ?

Accélérer la transition énergétique de Savéol et Sill Entreprises : c’est l’objectif du partenariat tripartite avec EDF qui conseille et accompagne les deux entités bretonnes.  

Pierre-Yves Jestin, président de Savéol, Gurvan Falc’hun, directeur général délégué aux énergies de Sill Entreprises et Nelly Recrosio, directrice du Marché d’affaires d’EDF signant le 26 février sur le salon de l’Agriculture un partenariat tripartite. Objectif : accélérer la transition énergétique de la coopérative Savéol et du groupe agroalimentaire Sill.
© Claire Tillier

C’est sur le stand de Savéol sur le salon de l’Agriculture qu’a été signé, le 26 février 2024, un partenariat entre la coopérative bretonne de tomates et de fraises, le groupe finistérien agroalimentaire Sill Entreprises* et le fournisseur d’électricité EDF. Ce partenariat a été signé dans le but d’accélérer la transition énergétique des deux entreprises bretonnes. « Ce partenariat structurant avec EDF est une nouvelle étape dans notre stratégie de décarbonation », lance Pierre-Yves Jestin, président de Savéol. « Nous accompagnons en effet nos clients dans la décarbonation de leurs activités, mais aussi dans le fait de moins et mieux consommer l’énergie », explique Nelly Recrosio, directrice du marché d’affaires EDF, qui dit se rendre « compte à quel point le monde agricole est engagé dans la transition écologique. Je ne m’y attendais pas à ce point », déclare-t-elle. « Tout cela concourt aussi à la compétitivité économique des entreprises », rappelle-t-elle. 

 

Pourquoi un travail commun Savéol et Sill Entreprises ?

Le partenariat prévoit un certain nombre d’actions d’accompagnements de la part d’EDF afin d’optimiser les consommations d’énergies et de décarboner le mix énergétique des activités des deux entités bretonnes. Pourquoi un travail commun Savéol et Sill Entreprises ? « Nous travaillons déjà avec Sill Entreprises sur les questions énergétiques depuis 2020, répond Pierre-Yves Jestin. Nous sommes voisins et nous partageons les mêmes valeurs ».  

En plus de réaliser les audits énergétiques réglementaires, EDF émet des recommandations pour maîtriser et piloter la consommation énergétique. Sur ce point, dans les serres de Savéol, l’intelligence artificielle (IA) permettra de créer des modèles prédictifs. « Nous croyons beaucoup à l’intelligence artificielle combinée à l’intelligence humaine », souligne Thierry Gallou, le nouveau directeur général de Savéol, arrivé au 1er février. 

 

Audit, conseil et accompagnement de la part d'EDF

Utilisation de photovoltaïques, de la biomasse, géothermie, récupération des énergies fatales et transition vers la mobilité électrique (pour les batteries des véhicules des salariés par exemple)… : tous les aspects de la transition énergétique vont être étudiés.

Un des enjeux de ce partenariat réside aussi la transmission de ces connaissances et des compétences, non seulement entre les trois entités mais aussi envers les adhérents de Savéol. 

La coopérative bretonne se fixe comme objectif d’investir pour que la surface de ses serres utilisant des énergies renouvelables atteigne 40 % en 2030 et que ses besoins en chaleur soient couverts à 100 % par des énergies renouvelables en 2050. 

 

*Marques de Sill Entreprises : Le Gall, La Potagère, Matines, Malo, Le Petit Basque, La Compagnie Artique, Plein Fruit, Grandeur Nature, Teddy Chef. 

Les plus lus

Fraises hors sol cultivées en France
Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

En retard par rapport à l’an dernier, la saison de la fraise française a bien commencé d’autant que la fraise espagnole est…

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

Pourquoi le groupe Axéréal arrête son activité fruits et légumes ?

25 producteurs commercialisaient noix, asperges et pommes de terre bio via la coopérative.

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

production de chou-fleur en Bretagne
Sica Saint-Pol de Léon : un chiffre d'affaires en hausse malgré les intempéries et la baisse des volumes

L’année 2023 a été très compliquée au niveau climatique, entraînant une baisse des volumes, mais avec un chiffre d’affaires de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes