Aller au contenu principal

[Coronavirus Covid-19] Le ministre de l'Agriculture en visite à Rungis

Didier Guillaume a notamment félicité les producteurs et professionnels fruits et légumes pour leur réactivité en cette période de crise sanitaire liée au Covid-19.

Didier Guillaume s'est entretenu avec les maraîchers franciliens du carreau des producteurs sur le marché de Rungis.
© A. Martinez

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, s’est rendu sur le marché international de Rungis jeudi 14 mai. En compagnie de Stéphane Layani, président du marché d'intérêt national, il a visité le carreau des producteurs fruits et légumes franciliens et la plate-forme Rungis Livré chez Vous. Cette visite a été pour Didier Guillaume l’occasion de soutenir, tout en les félicitant, les producteurs et les autres acteurs du marché pour leur réactivité en ces temps de pandémie du Covid-19. Il a aussi souligné les démarches engagées par la production (et le marché de Rungis) dans le e-commerce et la livraison à domicile.

Cette visite visait à mettre en avant la production française, et ici en l’occurrence celle d’Ile-de-France. Le 12 mai, d’ailleurs, Didier Guillaume avait visité un maraîcher bio installé dans les Yvelines. Hasard du calendrier ? Elle est intervenue au lendemain d’un rappel à l’ordre de Bruxelles, comme le rapporte Agra Presse. Le commissaire européen à l'Agriculture, Janusz Wojciechowski, entend être vigilant sur les appels à consommer des produits nationaux alors qu’à ses yeux, « aucun problème d’approvisionnement, aucune pénurie, aucune augmentation durable des prix » ne semble les justifier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

kiwi francisation
Une condamnation exemplaire pour la « francisation » de kiwis
Le tribunal correctionnel de Montauban a lourdement condamné une tentative de « francisation » de kiwis, à la hauteur du…
Comment (ré)apprendre à bien manger ? Les multiples leviers de l’éducation alimentaire
Alors que le monde a subi de plein fouet la crise de la Covid et que la prise de conscience environnementale est désormais…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Une filière de fleurs comestibles en construction
Devant le succès actuel des fleurs comestibles en gastronomie, un projet franco-italien vise à organiser une filière.
A la station CTIFL de Balandran, les bidons noirs de 20 litres ont été disposés sur trois hauteurs sous les gouttières. © CTIFL
La serre bioclimatique, une opportunité pour les producteurs sous abri ?
La serre bioclimatique pourrait être une opportunité d’amélioration pour les abris froids ou peu chauffés. De plus en plus de…
Prévisions de récolte : une très faible production européenne d'abricot en 2021
Les prévisions de récolte européenne d'abricot sont particulièrement basses cette année. Si les chiffres sont encore incertains,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes