Aller au contenu principal

« Un brancard pour transporter les fromages au marché »

Pour porter les fromages de la fromagerie au véhicule, puis du véhicule à l’emplacement du marché, Emmanuelle et Hervé Dournes, fromagers fermiers en Haute-Garonne, utilisent un brancard en aluminium.

« Nous avons repris une ferme fromagère avec une cinquantaine de chèvres l’an dernier, et nous avons récupéré la clientèle et les techniques de notre cédant. Certaines choses fonctionnaient bien mais, pour aller au marché, il fallait charger 60 kg de fromages trois fois par semaine dans la camionnette. Nous avons discuté avec un voisin ambulancier qui nous a donné un de ses anciens brancards inutilisés. Nous l’avons remercié avec quelques fromages. Nous avons aménagé le brancard en coupant les poignées qui dépassaient légèrement de notre Renault Express. Nous avons aussi fixé une planche de contre-plaqué antidérapante de 50 cm x 1,50 m à la place du matelas.

« Un équipement léger pour ne pas porter de charge »

C’est très pratique, car nous mettons le brancard dans la fromagerie, nous posons dessus quatre caisses isothermes de 15 kg de fromages et le matériel de vente, puis nous poussons le brancard jusqu’à la camionnette. On soulève légèrement l’avant du brancard, on le pousse dans la fourgonnette, il replie ses roulettes sous la planche et il n’y a plus qu’à fermer le coffre. Pour sortir, on tire sur les poignets et les roulettes se placent sous le brancard. C’est plus rapide, et cela nous évite de porter des charges lourdes. Le brancard en aluminium est à la fois solide, stable et léger. On pourrait encore l’améliorer en mettant des roulettes pivotantes pour slalomer plus facilement entre les étals des marchés. On pourrait aussi faire une dalle en béton ou en goudron devant la fromagerie pour que ça roule mieux que notre allée en terre. »

Cette astuce a gagné le deuxième prix du concours Trucs et Astuces organisé par les chambres d’agriculture de Bretagne, des Hauts-de-France, de Normandie et d’Occitanie.

Les plus lus

Griffe du séchoir à foin
« J’ai investi dans une fabrique d’aliments à la ferme et un séchage en grange pour le confort de travail et l’autonomie alimentaire du troupeau de chèvres »
Dans l’Aveyron, Étienne Espinasse a fait évoluer son système alimentaire en remplaçant l’ensilage de maïs par du foin de luzerne…
Robot d'alimentation Lely Vector
« Robot d’alimentation, pluie de paille, génétique et cube d’aliments pour gagner en performance et en confort »
Dans la Vienne, l’élevage caprin la SCEA Du bois du Theil multiplie les investissements en misant sur la robotisation, l’…
Fromage sainte maure de touraine AOP
Les résultats du concours de fromages fermiers de chèvre Fromagora 2024
Fromagora, le concours national de fromages de chèvre fermiers, a distribué 74 médailles dont 27 médailles d’or, 31 d’argent et…
Trois éleveurs dans une prairie devant des moutons
« Pas satisfaits de nos ray-grass italiens, nous avons adopté les mélanges suisses »
Par rapport au ray-grass italien, le mélange de plusieurs espèces prairiales offre un meilleur rendement, une pousse plus étalée…
Chèvres en Espagne
Lait de chèvre : « Baisse de l’export espagnol et tensions sur la poudre hollandaise »
Le marché du lait de chèvre évolue avec une baisse de la production espagnole et des tensions sur l’export de poudre de lait…
Traite des chèvres et contrôle laitier en Haute-Savoie
1 023 kg de lait par an et par chèvre au contrôle laitier en 2023
Les chèvres au contrôle laitier ont produit 1 023 kilos de lait en moyenne en 2023. L’autre tendance est l’allongement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre