Aller au contenu principal

Seenorest développe le contrôle de performances caprin

Depuis le printemps 2021, Seenorest répond à la demande croissante des éleveurs caprins du Pas-de-Calais et de la Lorraine pour développer le contrôle officiel.

Aujourd’hui, Seenorest (1) compte 13 adhérents au contrôle de performances caprin dont sept en officiel, comptabilisant entre 30 et 500 chèvres. « Nous avions une forte demande d’éleveurs caprins pour du contrôle de performances officiel, explique Sophie Coquin-Kraepiel, responsable indicateurs de pilotage. Nous nous sommes donc adaptés pour y répondre : nous avons augmenté notre parc de Tru-Test chèvres et nous sommes équipés du logiciel Siecl qui permet une remontée systématique des données dans la base nationale. Le laboratoire Oxygen, qui s’occupe de nos analyses bovines, a lui aussi adapté ses références et techniques d’analyses au lait de chèvre ».

S’adapter pour répondre à la demande

Anne Grenouillet, qui pilote l’activité sur la zone, suit les élevages de près, de la signature des contrats, à l’envoi des résultats en passant par la réalisation du contrôle. En contrôle de performance officiel, Seenorest propose de 7 à 12 passages dans l’année répartis en fonction de la période de reproduction, sur une seule ou deux traites, au choix, matin ou soir. « Au niveau du conseil, nous bénéficions aujourd’hui du soutien de Seenovia qui, fort de son expérience auprès des 250 élevages de chèvres de sa zone peut intervenir à la demande sur nos élevages, ajoute Sophie Coquin-Kraepiel. Nous constituons actuellement un dossier dans le cadre d’un appel à projet afin de pouvoir investir dans la formation de conseillers caprins et pourquoi pas dans des appareils électroniques Lactocorders, qui feront gagner du temps aux agents de prélèvement dans les élevages les plus importants en taille. »

Seenorest est une union de coopératives qui fédère Oxygen et Optival : les entreprises de conseils en élevage des départements de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, du Pas-de-Calais et des Vosges.

Amandine Descharmes et Simon Lejeune, installés en 2019 à Xivry-Circourt, en Meurthe-et-Moselle élèvent 30 de chèvres de Lorraine en agriculture biologique

« Le contrôle de performances permet de valoriser la génétique »

Amandine Descharmes et Simon Lejeune, installés en 2019 à Xivry-Circourt, en Meurthe-et-Moselle élèvent 30 de chèvres de Lorraine en agriculture biologique © Seenorest

Nous avons commencé le contrôle de performances dès notre installation et nous sommes passés en contrôle officiel dès que cela a été possible en optant pour une fréquence de sept passages par an. Quatre ont lieu sur deux traites et les trois derniers en monotraite, uniquement le matin. Les contrôles sont planifiés suivant les périodes de mise bas soit de fin janvier à octobre. Il reste encore quelques progrès à faire sur le délai de retour des résultats mais le contrôle de performances reste un impondérable.

Avoir des données fiables et objectives

Nous sommes attachés à la race lorraine et Simon est co-président de l’association Chèvre de Lorraine.

Grâce au contrôle de performances, Amandine Descharmes et Simon Lejeune peuvent valoriser génétiquement leurs animaux et participer ainsi à la promotion de la chèvre de Lorraine. © Seenorest

Les règles de l’association sont simples : l’utilisation d’hormone est interdite dans nos élevages, l’apport de concentré est limité à 750 g par jour et on travaille de manière saisonnée. Cette race n’est pas réputée pour être une grande productrice, même si avec 550 kg de moyenne, c’est la race à petit effectif la plus productive. Grâce au contrôle de performances nous pouvons enfin valoriser génétiquement nos animaux et participer ainsi à la promotion de la race. Notre troupeau a même réussi l’année passée à atteindre une moyenne de 774 kg par chèvre présente, avec 34,1 de TB et 31,1 de TP. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Alain et Léo Drochon travaillent en parfaite entente sur l'exploitation familiale.
« Produire les meilleurs fourrages pour nos chèvres »
Dans les Deux-Sèvres, Alain et Léo Drochon forment un binôme efficace sur l’exploitation familiale. Ils s’adaptent aux terres…
Christophe Lizot est lauréat 2021 du prix de la Fondation pour une Agriculture Durable de Nouvelle-Aquitaine grâce à son méteil qui améliore son autonomie alimentaire.
« J’ai remplacé toutes mes cultures de vente par du méteil »
À l’EARL des trois fermes, un couple d’éleveurs charentais améliore son autonomie alimentaire en remplaçant ses cultures de vente…
Les associations de défense des races, accompagnées par l’Institut de l’élevage, ont souhaité créer des références pour montrer que s’installer en race locale et vivre de ce type d’élevage c’est possible !
S’installer en races locales c’est possible !
Des références technico-économiques sont en cours de construction afin d’accompagner les porteurs de projet et éleveurs installés…
Les boucs vasectomisés permettent de détecter les chaleurs, une alternative aux tabliers, pas toujours simples à gérer au quotidien.
Tous gagnants avec le progrès génétique en filière caprine
La génétique est parfois vue comme réservée aux grands troupeaux livreurs ou résumée à la seule pratique de l’insémination.…
Temanuata Girard, vice-présidente de la région Centre-Val de Loire déléguée à l'agriculture et à l'alimentation, et Olivier Denis, président de l'AOP Pouligny Saint-Pierre ont signé le plan de filière local 2022-2026 à l'occasion des 50 ans de l'appellation.
Pour ses 50 ans, le Pouligny Saint-Pierre a mis les petits plats dans les grands
Premier fromage de chèvre à avoir obtenu une AOC en 1972, le Pouligny Saint-Pierre a réuni producteurs, affineurs,…
Isabelle Dubrion adhère depuis trois ans seulement et a déjà un accouplement programmé cet automne pour Rosée, avec à la clé peut-être un futur bouc inscrit au catalogue CapGènes.
Plus de fromages avec le même nombre de chèvres grâce au progrès génétique
En Saône-et-Loire, Isabelle et Baptiste Dubrion font progresser leur troupeau pour améliorer le rendement fromager et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre