Aller au contenu principal

Nouveaux circuits commerciaux : les fromagers fermiers ont innové avec le Covid-19

Les fromagers fermiers ont rapidement dû se réorganiser pour faire face aux perturbations du Covid-19 et à la fermeture des marchés. Avec beaucoup d’inventivité et de débrouillardise, ils ont trouvé des solutions pour reporter du lait et trouver de nouveaux circuits commerciaux.

Lundi 23 mars, en réaction à des images d’attroupements dans certains marchés de grandes villes, le Premier ministre Édouard Philippe annonçait la fermeture des 10 000 marchés couverts et de plein air de France. Des dérogations ont pu être demandées par les maires et être accordées par les préfets. Mais peu de marchés ont été ouverts au début et les fromagers fermiers vendant sur les marchés ont vite dû se réorganiser.

« Ça a été difficile financièrement et moralement pendant les deux semaines où mes deux marchés ont été fermés », explique Anita Corbillon, fromagère et éleveuse d’une trentaine de chèvres dans la Sarthe. Elle a cru devoir jeter ses fromages, faute de clients. Mais depuis que les marchés ont rouvert, Anita manque maintenant de fromages. « Le marché du jeudi est d’habitude surtout fréquenté par les retraités. Maintenant, le jeudi matin, les gens ne sont plus au travail et ils viennent davantage faire leur course localement. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Avec l'aide de cabinet d'éthologie, les laiteries H. Triballat Rians vont former  leurs 450 producteurs de lait au bien-être animal.  © Rians
Les Laiteries H. Triballat Rians s’engagent sur le bien-être des animaux et la rémunération des éleveurs
Les Laiteries H. Triballat Rians veulent monter en gamme en s’engageant à sortir les chèvres et mieux rémunérer les éleveurs.
Chaque semaine, la ferme CabriOlait fabrique 2 000 à 3 000 yaourts.
[ Vidéo ] En Alsace, un nouveau magasin de vente directe pour Cabriolait
Avec une centaine de chèvres laitières dans le Haut-Rhin, Emilie et Olivier se sont progressivement équipés pour gagner en…
Bayle fabrique des stalles qui distribuent des aliments lors de la traite. © Bayle
Rachat de Bayle Industries et CK-lndustries
Le groupe Sofilab, propriétaire des sociétés La Buvette, Satene, Mazeron et Rotoplus, vient d’acquérir les sociétés CK-…
L'engraissement des chevreaux à la ferme représente encore beaucoup de travail supplémentaire pour une valorisation trop faible. © D. Hardy
Ils engraissent les chevreaux à la ferme
En Dordogne, en Deux-Sèvres, dans les Hautes-Alpes ou dans les Bouches-du-Rhône, des éleveurs engraissent eux-mêmes leurs…
Les éleveurs laitiers ont perdu entre 0,6 et 1,2 % de revenu à cause de la crise du chevreau sur 2020. © B. Morel
Un nouvel espoir avec le chevreau label rouge
Dans la Drôme, le syndicat caprin travaille à la création d’un label rouge de chevreau lourd. Le projet est porteur d’espoir pour…
Même en réduisant le coût alimentaire par une meilleure valorisation des prairies, les éleveurs du Civam du Haut Bocage ont vu leur rémunération fondre en deux ans. © D. Hardy
Le prix du lait de chèvre bio insuffisant pour une juste rémunération
Faire aussi bien avec moins ? Des livreurs bio économes et autonomes ont essayé mais l’exercice a ses limites… Analyse du Civam…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre