Aller au contenu principal

L’inflation record fragilise les producteurs de lait de chèvre et les entreprises de transformation alerte l’Anicap

A quelques heures de l’ouverture de Capr’Inov, l’interprofession caprine s'alarme de la hausse des coûts de production qui touche tous les acteurs de la filière. Dans un communiqué, elle appelle toutes les parties prenantes à inscrire les négociations commerciales qui débutent dans l’esprit de la loi EGAlim 2 et à prendre en compte le contexte inflationniste.

"La flambée des prix des matières premières impacte fortement les coûts de production des producteurs laitiers et des transformateurs, coopératives comme industries privées", alerte l'interprofession caprine dans un communiqué.
© V. Hervé-Quartier

En un an, les hausses qui touchent producteurs et transformateurs de lait de chèvre sont très importantes rappelle l’Anicap dans un communiqué diffusé le lundi 22 novembre, deux jours avant l’ouverture de Capr’Inov : +7,7 % de hausse de l'Ipampa lait de chèvre en un an selon l'Institut de l'Elevage, dont +10,4 % pour le poste aliments achetés de l’indice Ipampa et + 26 % pour l’énergie, + 7 % pour l’emballage plastique et + 9 % pour les emballages carton selon l’Insee.

« Cette inflation record fragilise les producteurs de lait de chèvre et les entreprises de transformation », alerte l’Anicap.

+7,7 % de hausse pour l’Ipampa lait de chèvre en un an

« Toutes les parties prenantes de la filière doivent prendre leurs responsabilités en vue de garantir une meilleure prise en compte des coûts de production des agriculteurs et de respecter le tarif des industriels reflétant l’ensemble de ces facteurs d’inflation. »

« Les producteurs et les entreprises de la filière laitière caprine ne pourront être au rendez-vous de la transition alimentaire et écologique qu’à condition que leur réalité économique soit prise en considération dans toutes ses dimensions », conclut l’Anicap.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
L’inflation record fragilise les producteurs de lait de chèvre et les entreprises de transformation alerte l’Anicap
A quelques heures de l’ouverture de Capr’Inov, l’interprofession caprine s'alarme de la hausse des coûts de production qui touche…
Evolution des principaux postes de l'Ipampa lait de chèvre.
L'Ipampa lait de chèvre au plus haut
Les cours de toutes les matières premières s’envolent, alourdissant les charges en élevage avec un indice Ipampa au plus haut et …
Les associés Gaec Il était une ferme, à Caunay (79) élèvent et transforment le lait de 80 chèvres Alpines.
[Capr'Inov] Des visites à la carte la veille du salon
Entre Deux-Sèvres et Vendée, cinq visites d’exploitations d’une demi-journée sont prévues le mardi 23 novembre par Capr’Inov et…
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
Pour la Fnec, une hausse nécessaire d'au moins 60 €/1000 L du prix du lait de chèvre
Alors que les coûts de production en élevage sont en forte hausse et que la loi dite Egalim 2 vient d’être promulguée, la Fnec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre