Aller au contenu principal

Le Nutri-score au cœur des débats en filières laitières

La commission européenne pourrait choisir de rendre le Nutri-score français obligatoire pour tous les produits alimentaires, mais celui-ci est loin de faire l’unanimité.

Le Nutri-score fait du tort aux produits laitiers et aux indications géographiques et suscite une controverse importante.
Le Nutri-score fait du tort aux produits laitiers et aux indications géographiques et suscite une controverse importante.
© Santé Publique France

À l’heure où la commission européenne propose l’obligation d’afficher un étiquetage nutritionnel harmonisé à l’avant des emballages sur l’ensemble des produits alimentaires, les passions autour du Nutri-score se déchaînent. En effet, celui-ci est un sérieux candidat auprès de l’Union européenne. À l’occasion d’un visiodébat public le 14 octobre, Éric Andrieu, eurodéputé membre de la Commission agricole européenne, a rappelé que « le Nutri-score est un indicateur basé uniquement sur les données nutritionnelles comme la teneur en acide gras saturé, en sel, ou en sucre. Il répond à une problématique de santé publique (l’obésité gagne du terrain en Europe), d’ailleurs il est soutenu par l’OMS et le centre international de recherche contre le cancer ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Sanders se prépare à accompagner le développement de la protéine végétale française
Sanders, le leader français de la nutrition animale, fait face à une pénurie mondiale de soja non OGM. En six mois, l’entreprise…
L’inflation record fragilise les producteurs de lait de chèvre et les entreprises de transformation alerte l’Anicap
A quelques heures de l’ouverture de Capr’Inov, l’interprofession caprine s'alarme de la hausse des coûts de production qui touche…
Evolution des principaux postes de l'Ipampa lait de chèvre.
L'Ipampa lait de chèvre au plus haut
Les cours de toutes les matières premières s’envolent, alourdissant les charges en élevage avec un indice Ipampa au plus haut et …
Les associés Gaec Il était une ferme, à Caunay (79) élèvent et transforment le lait de 80 chèvres Alpines.
[Capr'Inov] Des visites à la carte la veille du salon
Entre Deux-Sèvres et Vendée, cinq visites d’exploitations d’une demi-journée sont prévues le mardi 23 novembre par Capr’Inov et…
La carte permet de moduler sa recherche selon le pas de temps souhaité, le type de prédateurs et de victimes, la fiabilité de la source, le type de données (attaque, meute, indice de présence).
Une carte des prédateurs collaborative et en temps réel
La lutte contre les prédateurs passe par le recensement précis des attaques, leurs contextes et le partage le plus large possible…
Pour la Fnec, une hausse nécessaire d'au moins 60 €/1000 L du prix du lait de chèvre
Alors que les coûts de production en élevage sont en forte hausse et que la loi dite Egalim 2 vient d’être promulguée, la Fnec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre