Aller au contenu principal

Des chèvreries adaptées (aussi) pour l’été

Isolation et ventilation des bâtiments sont clés dans la gestion des fortes chaleurs, avec des recommandations qui ont évolué en quelques années.

Isolation du toit, ouvertures latérales, curage fréquent, abreuvoirs en nombre... L'adaptation des chèvreries à la chaleur est indispensable dès leur conception.
Isolation du toit, ouvertures latérales, curage fréquent, abreuvoirs en nombre... L'adaptation des chèvreries à la chaleur est indispensable dès leur conception.
© V. Hervé-Quartier

« Auparavant, nous concevions des bâtiments pour l’hiver, afin que la ventilation soit suffisante, sans gêner les chèvres. Aujourd’hui, nous devons les penser pour les quatre saisons, et particulièrement l’été », a souligné Christophe Béalu, conseiller bâtiment à la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres, lors d’un atelier de la journée Cap’vert à Lusignan, le 13 octobre.

Premier élément, limiter le rayonnement des parois et de la toiture pour réduire l’impact de l’ensoleillement sur les aires de vie par de l’ombre dans le bâtiment et à l’extérieur. Et, si ce conseil n’était pas généralisé il y a 15 ans, il est aujourd’hui inconcevable de ne pas isoler la toiture des chèvreries. « 40 mm de plaques de polyuréthane abaissent la température d’au moins 2 °C », déclare-t-il. Il est aussi conseillé de limiter les hauteurs de maçonnerie au sud et à l’ouest, car ces matériaux emmagasinent la chaleur la journée et la restituent la nuit. Enfin, pour les bâtiments neufs, prévoir une avancée de toiture de 50 à 80 cm sur la façade ouest/sud-ouest limite l’effet du soleil sur les translucides de la façade.

Ouvrir en grand dès 25 °C

Second levier, profiter de la ventilation naturelle et disposer d’ouvertures modulables. « À partir de 25 °C, il ne faut pas avoir peur d’ouvrir les bâtiments, il n’y a pas de risque pour les chèvres », signale le conseiller. Si la ventilation naturelle n’est pas suffisante, notamment lors des périodes de canicule sans vent, il est possible d’installer des ventilateurs. Couplée à la brumisation, la ventilation crée une atmosphère plus fraîche, à condition que l’ensemble soit bien réglé et d’évacuer l’humidité.

Les stratégies de prévention impliquent une réflexion de l’aménagement des bâtiments. Un diagnostic est un préalable indispensable pour éviter de mettre en œuvre des solutions coûteuses et non adaptées à la situation.

Les plus lus

Agrial veut séduire les futurs installés en élevage caprin
Pour assurer le renouvellement des actifs de ses 600 adhérents caprins, la coopérative Agrial promeut le métier d’éleveur de…
Gwenaëlle et Julien Ravon et leurs quatre enfants, Pierre-Louis, Valentin, Eulalie et Baptistin, sont installés à Saint-Mathurin en Vendée depuis 2011 avec leurs 110 chèvres poitevines. Un projet atypique mais cohérent.
« La poitevine apporte une plus-value à nos fromages »
À Saint-Mathurin en Vendée, La Ferme du Cap’Vert limite les charges et valorise bien le lait de ses 110 chèvres poitevines,…
Le témoignage d’Olivier Billaud a marqué l’assistance lors de la journée "éleveurcaprindemain organisée par le Brilac et l'Anicap début décembre : en reconversion, le jeune exploitant caprin avait rencontré son cédant à la journée #éleveurcaprindemain de 2017.
À Melle, la filière caprine d’aujourd’hui rencontre celle de demain
La traditionnelle journée #éleveurcaprindemain dédiée à l’installation était organisée le 2 décembre par le Brilac, l’Anicap et…
Engraissement des chevreaux à la ferme, quatre webinaires pour tout savoir
L'institut de l'élevage et ses partenaires proposent une série de webinaires abordant les étapes clefs et les résultats du projet…
Assurer ses prairies pour sécuriser l'alimentation de ses animaux est une solution à envisager avec le nouveau dispositif d'assurance récolte en vigueur depuis le 1er janvier.
« Une assurance récolte plus incitative pour les éleveurs caprins »
Rémi Dubourg, chargé d’études à Chambres d’agriculture France. Depuis le 1er janvier 2023, un nouveau cadre légal s’applique pour…
Alain Chrétien à sa table à dessin en février 2009
Disparition du dessinateur Alain Chrétien
Fidèle dessinateur des revues Pâtre et La Chèvre depuis plus de quarante ans, Alain Chrétien est décédé brutalement jeudi dernier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre