Aller au contenu principal

Les abattages de gros bovins allaitants bio ont progressé de 8 % en 2019

L'observatoire des viandes bio d'Interbev présente un bilan de l'année 2019. La progression des abattages de gros bovins a pu couvrir une demande dynamique. La croissance est portée par les vaches allaitantes, les veaux rosés trouvent leur place petit à petit.

rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
© F.Alteroche

L'observatoire des viandes bio d'Interbev annonce qu'en cinq ans, la production française toutes espèces confondues de viandes bio a pratiquement doublé. Elle est passée de 27 498 tonnes en 2014 à 53 629 tonnes en 2019. "L'ambition du plan de filière à l'horizon 2022 se concrétise" se réjouit Interbev Viandes Bio.

Une belle progression des ventes s'est opérée sur l'année 2019, notamment en restauration hors domicile . "Les actions engagées par la filière dans ce secteur depuis 2017 commencent à porter leurs fruits."

En ce qui concerne les gros bovins allaitants, les abattages ont progressé en tonnage de 8 % entre 2018 et 2019, avec 17 544 tonnes (tous circuits de distribution). C'est la même dynamique pour les gros bovins laitiers (+ 8 %, avec 11 192 tonnes). La progression est bien plus forte pour les porcins, avec 32 % de tonnage en plus sur l'année 2019 (19 795 tonnes).

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Delphine et Françk Maguet, Gaec Maguet James à Cristot dans le Calvados.Ignoble P élève ses deux petites femelles et le petit mâle a été adopté par une autre vache.
« Notre charolaise de 8 ans nous a déjà donné treize veaux »
Delphine et Franck Maguet, du Gaec Maguet James à Cristot dans le Calvados, ont dans leur troupeau ce que l'on appelle une bonne…
Fortement contesté lors de leur édification durant l'hiver 2015, les deux stabulations de 180 m de long avaient été vandalisées avec des tags injurieux puis partiellement incendiées en décembre 2016.
Le centre d’engraissement de Saint Martial le Vieux repris par la société T’RHEA
Le centre d’engraissement collectif de Saint Martial le Vieux situé sur le plateau de Millevaches dans la Creuse a été repris par…
Un foin de faible valeur à volonté est-il idéal pour des vaches allaitantes gestantes ?
Peut-on tolérer un déficit protéique important, susceptible de perturber le fonctionnement du rumen, sur la fin de gestation des…
[Prospective] Un net recul du cheptel allaitant se profile à l’horizon 2030
Une étude prospective réalisée par l’Institut de l’élevage fait état d’un recul proche de 600 000 têtes pour le nombre de vaches…
La Loi de santé animale modifie la prophylaxie IBR
Dès cet automne, la prophylaxie IBR s’allège pour les élevages qualifiés, mais accroit sa pression sur ceux qui ne sont entrés…
La France produit moins de jeunes bovins mais en consomme davantage
La France produit moins de jeunes bovins mais en consomme davantage
Bien qu’essentielle au maintien des équilibres de production entre les différentes catégories de bovins, la production française…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande