Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Amérique du Sud
L´Uruguay perce sur les marchés européen et russe

Les exportations de viande bovine uruguayennes continuent leur forte progression engagée depuis 2004.


La production de viande bovine en Uruguay s´est élevée à 645 000 téc de viande bovine en 2006. Situé au sud de la pampa argentine, ce pays est trois fois plus petit que la France et compte seulement 3,4 millions d´habitants. La demande interne est beaucoup moins forte que chez ses voisins : le Brésil et l´Argentine, et pas moins des trois quarts de la production de viande bovine sont exportés, ce qui représente un volume estimé à 490 000 téc en 2006.
« L´Uruguay produit des vaches et des bouvillons à parts égales. Les viandes sont exportées sous forme de viandes désossées non élaborées dont 14 % de viandes fraiches réfrigérées », d´après l´Institut de l´élevage.
Les exportations ont énormément augmenté depuis 2003 avec une croissance de 20 % sur 2004 et sur 2005, et de 9 % sur 2006. Après un épisode de fièvre aphteuse en 2001, le marché très rémunérateur des USA s´est rouvert en 2003 à l´Uruguay, alors qu´il est toujours interdit à l´Argentine et au Brésil. « En conséquence, le niveau de prix en Uruguay est beaucoup plus élevé qu´en Argentine et même qu´au Brésil qui ni l´un ni l´autre n´ont accès aux marchés d´Amérique du Nord pour les viandes crues », note l´Institut de l´élevage.
L´élevage en Uruguay est toujours principalement orienté vers les exportations aux USA. Mais la Russie est devenue en 2006 son second client et l´UE le troisième. ©P. Bourgault

Les USA restent le premier client de l´Uruguay
Pour 2006, les États-Unis restent le premier client de l´Uruguay, même si les volumes exportés sur ce pays sont en diminution. Et vers le Canada, ils restent modestes. Depuis août 2006, les ventes sont à nouveau possibles vers le Mexique mais les échanges tardent à redémarrer.
Par contre, vers la Russie, les volumes exportés ont beaucoup progressé et ce pays est devenu le second client de l´Uruguay. « La demande a été très forte en Russie surtout au début de l´année 2006, du fait de l´absence des viandes brésiliennes pour cause de fièvre aphteuse, et des viandes argentines suites aux limitations imposées par le gouvernement. » Ces mêmes raisons lui ont permis de beaucoup développer ses ventes dans les autres pays d´Amérique du Sud, et surtout au Chili.
L´Union européenne a elle aussi, et pour les mêmes raisons, beaucoup augmenté ses importations d´Uruguay, de 30 % sur l´année 2006 selon l´Institut de l´élevage. Le Royaume-Uni, premier client européen, a maintenu son niveau d´achat et l´Allemagne, les Pays-Bas et l´Espagne ont développé leurs achats.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
Un accord est conclu avec le Mercosur
Vendredi 28 juin 2019 au soir, après vingt ans de mandat et trente-sept rounds de négociation, un accord commercial a été conclu…
Vignette
Accord UE et Mercosur : berlines allemandes contre aloyaux sud-américains 
En concluant un accord avec le Mercosur, la commission européenne donne priorité à son industrie et ses services aux dépends de…
Vignette
Gènes Diffusion : Charolais+ veut offrir de nouvelles perspectives
Gènes Diffusion a dévoilé le fonctionnement en détail de son organisme de sélection Charolais+, ainsi que son modèle économique.
Vignette
Sécheresse : pâturage et fauchage possible des jachères dans 24 départements
Le ministère de l'agriculture annonce mettre en oeuvre la clause de force majeure pour aider les éleveurs touchés par la…
Vignette
Quand la Chine prend goût à la viande bovine
Les importations chinoises de viande bovine ne cessent de progresser. Les principaux fournisseurs sont l’Océanie et l’Amérique…
Vignette
Protéger les jeunes bovins des fortes chaleurs 
Le bardage bois amovible ou le filet brise-vent représente un bon compromis entre investissement et efficacité pour ménager une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande