Aller au contenu principal

L’objectif ambitieux de 40 % de label rouge à échéance 2023

Le plan de filière défini par Interbev dans le cadre des Égalim ambitionne de faire passer à 40 % l’offre de viande bovine labellisée à l’horizon 2023. Ce ratio était d’à peine 3 % l’an dernier !

Limousin junior a la particularité d’être la seule démarche label rouge permettant de valoriser des taurillons de race allaitante.  © F. d'Alteroche
Limousin junior a la particularité d’être la seule démarche label rouge permettant de valoriser des taurillons de race allaitante.
© F. d'Alteroche

Le label rouge pour tous ! Tel semble être l’objectif du plan de filière défini en 2017 par Interbev dans le cadre des États généraux de l’alimentation et confirmé en décembre dernier. L’ambition est de développer rapidement les tonnages de viande bovine commercialisés sous signes officiels de qualité et notamment en label rouge, en faisant passer la part de l’offre produite dans le cadre de ces démarches de 3 % l’an dernier à 40 % d’ici 2023. « Deux des objectifs clés de ce plan de filière sont de mieux satisfaire les consommateurs de façon à encourager la consommation de viande bovine française et assurer une rémunération correcte aux différents maillons de la filière et des marges suffisantes à chacun d’entre eux de façon à leur permettre d’investir », expliquait Annick Jentzer, responsable de la section bovine d’Interbev lors de la journée Grand angle viande organisée par l’Institut de l’élevage en décembre dernier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La réforme des cotations "gros bovins entrée abattoir" entre en application
Depuis le 2 août 2022, est entrée en vigueur la réforme des cotations "gros bovins entrée abattoir". Des cotations mensuelles…
[Maïs ensilage] Valoriser au mieux les parcelles touchées par la sécheresse et la canicule
Arvalis Institut du Végétal donne des clés d’orientations pour la conduite des chantiers de maïs ensilage dans les parcelles plus…
Net recul des naissances de veaux allaitants sur la campagne 2021-2022
L’érosion du cheptel allaitant se traduit sans surprise par un net recul des naissances de veaux de race à viande. Les effets de…
[Sécheresse] "Une situation inédite et très préoccupante pour les éleveurs"
Julien Tuffery, éleveur d'aubracs et vice-président de la Chambre d'agriculture de Lozère, évoque les difficultés rencontrées par…
[Canicule] Comment adapter l’alimentation des bovins viande ?
Peut-on adapter la conduite alimentaire des bovins viande pour les aider à supporter les très fortes chaleurs ? Pour les jeunes…
[Sécheresse] Le gouvernement réunit sa cellule de crise
La cellule interministérielle de crise sécheresse s'est réunie le 5 août 2022. Cette semaine, les préfets vont réunir en zone de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande