Aller au contenu principal

« Les génisses destinées à l’engraissement pâturent tout l’hiver »

Les génisses charolaises destinées à l’engraissement du Gaec Chavanon passent l’hiver au pâturage. Sans apport de fourrage – hors période de gel – elles réalisent de bonnes croissances et dès que la pousse redémarre, elles s’engraissent rapidement à l’herbe sans concentré.

Depuis quatre ans, Cyril et Marie-Laure Chavanon se sont lancés dans le pâturage tournant dynamique. « Nous avons commencé sur une petite surface, puis augmenté progressivement », expliquent-ils. Ils élèvent 150 charolaises à Vivans dans la Loire. « Nous tâtonnons encore, mais cette technique de pâturage a déjà porté ses fruits. » C’est dans cette logique qu’ils cherchent désormais à mieux valoriser l’herbe disponible en période hivernale.

Le troupeau est conduit à 100 % en IA avec des vêlages de septembre à novembre (et plus de 80 % de premiers vêlages à 2 ans). Au 1er décembre, toutes les femelles sont donc rentrées en bâtiment pour la repro. Au pré sur la période hivernale, Cyril Chavanon dispose de lots de génisses. Les génisses de 24 mois destinées à l’engraissement étaient jusqu’à récemment hivernées sur une parcelle « parking » et nourries avec du foin en râteliers – comme si elles étaient en bâtiment finalement, voire un peu plus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Fin de la rétention des jeunes bovins
Depuis fin mars, les sorties de jeunes bovins de type viande sont plus importantes. Elles correspondent à un décalage des ventes…
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Des salers abreuvées avec l’eau collectée des toitures
Des salers abreuvées avec l’eau collectée des toitures
De la toiture à l’abreuvoir, Thierry Champeix récupère, filtre, stocke puis redistribue la pluie qui tombe sur une partie de ses…
Thierry Morin éleveur en bio à Machecoul-Saint-Même en Loire-Atlantique.
« Nous démarrons un programme de relance de la race bleue de Bazougers »
Thierry Morin et Grégory Laguille sont éleveurs laitiers et allaitants en bio à Machecoul-Saint-Même en Loire-Atlantique.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande