Aller au contenu principal

Le boom du steak haché pendant le confinement

graph consommation de viande hachée pendant le confinement

La progression de la part donnée à la viande hachée est depuis de nombreuses années la tendance lourde en matière de consommation de viande bovine. Cette évolution s’est soudainement accélérée depuis le 16 mars, date du début de confinement des Français. La semaine 12 (du 16 au 22 mars) s’est traduite par une véritable explosion des ventes, lesquelles ont plus que doublé pour le haché surgelé suite à l’annonce du confinement pour la constitution de stocks de sécurité. Le niveau des ventes s’est ensuite progressivement tassé dans les semaines suivantes et ceci tant pour le haché « frais » que le surgelé. Les volumes vendus sont pour autant largement supérieurs à ceux constatés en 2019 pour les mêmes semaines. Au final, si on fait le bilan pour les semaines 12 à 17 (du 16 mars au 27 avril) correspondant à une grande partie de la période de confinement, les ventes de haché surgelé ont progressé de + 65 %/2019. Les achats de viande hachée réfrigérée ont augmenté de + 32 %/2019. Ces statistiques concernent les seuls circuits de la grande distribution et incluent donc les ventes en drive. Précisons également qu’il s’agit des ventes de viande hachée toutes espèces et toutes catégories de bovins, mais la part de viande hachée réalisée avec des muscles de gros bovins est ultra dominante.

Cet engouement renforcé pour ces produits est très lié à la très bonne adaptation de cet aliment pour les familles avec enfants et en particulier celles qui au cours de ces huit semaines de confinement ont dû conjuguer télétravail, suivi scolaire des enfants, préparation des repas sans oublier les courses et les habituelles tâches ménagères. Le prix somme toute attractif de cet aliment et sa très grande facilité et rapidité de préparation ont fait le reste.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La réforme des cotations "gros bovins entrée abattoir" entre en application
Depuis le 2 août 2022, est entrée en vigueur la réforme des cotations "gros bovins entrée abattoir". Des cotations mensuelles…
[Maïs ensilage] Valoriser au mieux les parcelles touchées par la sécheresse et la canicule
Arvalis Institut du Végétal donne des clés d’orientations pour la conduite des chantiers de maïs ensilage dans les parcelles plus…
Net recul des naissances de veaux allaitants sur la campagne 2021-2022
L’érosion du cheptel allaitant se traduit sans surprise par un net recul des naissances de veaux de race à viande. Les effets de…
Les coproduits peuvent avoir différentes voies de valorisation comme l’alimentation animale, la valorisation comme matière première dans une autre industrie, la valorisation agronomique (compostage, fertilisation) et les valorisations énergétiques (méthanisation, combustion).
Coproduits pour l'alimentation des bovins : un gisement de plus en plus convoité
La valorisation des coproduits issus des industries agroalimentaires a longtemps permis aux éleveurs du Grand Est de bénéficier…
La loi Egalim2 permet en utilisant les différentes options possibles de définir son niveau d'engagement avec ses premiers acheteurs.
Contractualisation en viande bovine : un outil de gestion du risque "prix"
Avec la loi Egalim2, la négociation des prix a lieu en amont des ventes de bovins. L’obligation de contractualisation pose la…
Des stimuli aversifs, audio ou électriques sont générés par un appareil fixé sur le cou de chaque animal, en lien avec la position de ce dernier.
Clôtures virtuelles : premiers résultats intéressants en fermes expérimentales
Arvalis et l’Institut de l’élevage livrent les premiers résultats des essais scientifiques menés dans leurs stations…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande