Aller au contenu principal
Font Size

Le boom du steak haché pendant le confinement

graph consommation de viande hachée pendant le confinement

La progression de la part donnée à la viande hachée est depuis de nombreuses années la tendance lourde en matière de consommation de viande bovine. Cette évolution s’est soudainement accélérée depuis le 16 mars, date du début de confinement des Français. La semaine 12 (du 16 au 22 mars) s’est traduite par une véritable explosion des ventes, lesquelles ont plus que doublé pour le haché surgelé suite à l’annonce du confinement pour la constitution de stocks de sécurité. Le niveau des ventes s’est ensuite progressivement tassé dans les semaines suivantes et ceci tant pour le haché « frais » que le surgelé. Les volumes vendus sont pour autant largement supérieurs à ceux constatés en 2019 pour les mêmes semaines. Au final, si on fait le bilan pour les semaines 12 à 17 (du 16 mars au 27 avril) correspondant à une grande partie de la période de confinement, les ventes de haché surgelé ont progressé de + 65 %/2019. Les achats de viande hachée réfrigérée ont augmenté de + 32 %/2019. Ces statistiques concernent les seuls circuits de la grande distribution et incluent donc les ventes en drive. Précisons également qu’il s’agit des ventes de viande hachée toutes espèces et toutes catégories de bovins, mais la part de viande hachée réalisée avec des muscles de gros bovins est ultra dominante.

Cet engouement renforcé pour ces produits est très lié à la très bonne adaptation de cet aliment pour les familles avec enfants et en particulier celles qui au cours de ces huit semaines de confinement ont dû conjuguer télétravail, suivi scolaire des enfants, préparation des repas sans oublier les courses et les habituelles tâches ménagères. Le prix somme toute attractif de cet aliment et sa très grande facilité et rapidité de préparation ont fait le reste.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande