Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Auvergne
Le nombre d´adhérents à Bovins Croissance en progression


Les différents Bovins Croissance des quatre départements auvergnats ont récemment fait un bilan numérique du nombre de leurs adhérents. 1 389 élevages ont été recensés, dont 390 dans l´Allier, 500 dans le Cantal, 430 dans le Puy-de-Dôme et 69 en Haute-Loire. Des chiffres globalement en progression régulière pour les quatre départements depuis la dernière crise. Si l´analyse des chiffres se base sur le nombre de vaches par troupeau, le département de l´Allier, où dominent les grandes structures d´exploitation, arrive très largement en tête avec une moyenne de 72 vaches par exploitation adhérente contre 55 dans le Cantal, 41 dans le Puy-de-Dôme et 36 en Haute-Loire. Question répartition raciale, sur la région Auvergne, la Charolaise est de loin la plus représentée avec 46 % des effectifs, suivie de la Salers (28 %), l´Aubrac (14 %) et enfin la Limousine (12 %).
En Haute-Loire, un peu plus de la moitié des adhérents à Bovins Croissance détiennent un cheptel Limousin. ©F. d´Alteroche

Une analyse comparative suivant les races des taux de renouvellement et du taux de vaches âgées montre que ces indicateurs sont globalement maîtrisés au sein de la base de sélection régionale. « Avec une moyenne de 22 % de génisses et 44 % de vaches de plus de 7 ans dans les races spécialisées viande et 20 % de génisses et 52 % de vieilles vaches en rustique, les pyramides des âges sont équilibrées. Trop de veaux de génisses influençant négativement la croissance globale et les performances commerciales sur les broutards », expliquent les techniciens.
L´analyse des différents « intervalles vêlage-vêlage » pour ces quatre races classe en tête la Salers avec un IVV troupeau moyen de 380 jours. Malgré la localisation de la plupart de ces élevages en altitude avec un hivernage de longue durée et souvent à l´attache, c´est la race qui s´approche le plus des 365 jours que constitue l´IVV optimum en système allaitant.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
La baisse de production se confirme
La décapitalisation bovine française se confirme, accentuée par l’impact sanitaire de la FCO. Les disponibilités en animaux…
Vignette
'Astuce' Un araseur de bouses et taupinières
À Saint-Aubin-en-Charollais en Saône-et-Loire, Simon Dumontet a réalisé un outil bien pratique pour niveler le sol et araser…
Vignette
De la sécurité avec des méteils semés sous couvert de prairies
Chez Denis Briantais en Indre-et-Loire. L’éleveur s’est relevé des crues de 2016 et a passé 2018 sans trop de problèmes, grâce en…
Vignette
"L'accord avec le Mercosur semble n'avoir jamais été aussi proche"
Dans un communiqué du 28 mai, la FNB appelle une nouvelle fois le gouvernement à répondre concrètement à ses interrogations. L'…
Vignette
En Argentine, cherche gaucho désespérément
Pour les propriétaires et gérants d’estancias, pas facile de trouver le gaucho idéal. Dur et mal payé, le métier peine à attirer…
Vignette
Quatre systèmes fourragers décortiqués
Inosys - réseaux d’élevage des Pays de la Loire et des Deux-Sèvres - a comparé, pour un naisseur-engraisseur avec 70 vêlages,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande