Aller au contenu principal

En Italie un marché des jeunes bovins équilibré

Les cotations des jeunes bovins en Italie sont stables à haut niveau. La faiblesse de l'offre nous épargne la traditionnelle baisse saisonnière, et la perspective d'une saison touristique sans restriction sanitaire stimule la demande de la restauration hors domicile.

© S.Bourgeois -archives

En Italie, on n'observe pas cette année l'habituelle baisse saisonnière de fin de printemps. "La faible offre en jeunes bovins permet un maintien des prix. Par ailleurs, la perspective d’une saison touristique sans restriction dynamise la demande de la restauration hors domicile", explique l'Institut de l'Elevage dans sa lettre de conjoncture mensuelle Tendances.

Début juin 2022, le jeune bovin mâle charolais est stable à la cotation de 3,21 €/kg vif à la bourse de Padoue. C'est 34% de plus qu'en 2021 et 2020 à la même date.

Le jeune bovin mâle limousin était à 3,38 €/kg vif à Modène entre les semaines 15 et 23 (+23% /2021 et 2020).

 

© Institut de l'Elevage

 

Chez les femelles, les prix se maintiennent également. "La cotation des femelles limousines est stationnaire depuis plusieurs semaines, à 3,45 €/kg à Modène (+18% /2021 et +20% /2020). Celle des femelles charolaises a perdu deux centimes fin mai à 3,24 €/kg vif en semaine 23 (+20% /2021 et +26% /2020)" rapporte l'Institut de l'Elevage.

En Italie, l'inflation atteignait 6,9 % au mois de mai. Les prix de l’énergie ont augmenté de 42,2% et ceux de l’alimentation de 7,1%. 

 

Réajustement rapide des cotations des jeunes bovins en Allemagne

En Allemagne, le cours des jeunes bovins a baissé en avril et mai pendant quelques semaines à cause de l'afflux d'animaux après une période de forte rétention de la part des éleveurs, puis d'un effet de l'inflation sur les achats des consommateurs. "Une forte hausse des prix au consommateur, alors que les dépenses contraintes ont flambé, a conduit à une modification du panier d’achat des ménages, inversant la tendance à la progression du bœuf". Mais depuis début juin, le marché semble redevenir stable à un niveau encore très élevé. En semaine 23, le jeune bovin U allemand cotait 4,67 €/kgC (+17% /2021 et +32% /2020),

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La réforme des cotations "gros bovins entrée abattoir" entre en application
Depuis le 2 août 2022, est entrée en vigueur la réforme des cotations "gros bovins entrée abattoir". Des cotations mensuelles…
[Maïs ensilage] Valoriser au mieux les parcelles touchées par la sécheresse et la canicule
Arvalis Institut du Végétal donne des clés d’orientations pour la conduite des chantiers de maïs ensilage dans les parcelles plus…
Net recul des naissances de veaux allaitants sur la campagne 2021-2022
L’érosion du cheptel allaitant se traduit sans surprise par un net recul des naissances de veaux de race à viande. Les effets de…
Les coproduits peuvent avoir différentes voies de valorisation comme l’alimentation animale, la valorisation comme matière première dans une autre industrie, la valorisation agronomique (compostage, fertilisation) et les valorisations énergétiques (méthanisation, combustion).
Coproduits pour l'alimentation des bovins : un gisement de plus en plus convoité
La valorisation des coproduits issus des industries agroalimentaires a longtemps permis aux éleveurs du Grand Est de bénéficier…
Des stimuli aversifs, audio ou électriques sont générés par un appareil fixé sur le cou de chaque animal, en lien avec la position de ce dernier.
Clôtures virtuelles : premiers résultats intéressants en fermes expérimentales
Arvalis et l’Institut de l’élevage livrent les premiers résultats des essais scientifiques menés dans leurs stations…
[Canicule] Comment adapter l’alimentation des bovins viande ?
Peut-on adapter la conduite alimentaire des bovins viande pour les aider à supporter les très fortes chaleurs ? Pour les jeunes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande