Aller au contenu principal

Au royaume de la boulette

Pinar, branche agroalimentaire du groupe Yasar, compte 7 500 employés.
© S. Chatenet

Dans la banlieue d’Izmir, le groupe Pinar Et Entegre dispose d’un imposant outil d’abattage. Il tourne vingt-quatre heures sur vingt-quatre et abat et transforme soixante animaux à l’heure. Les animaux abattus proviennent essentiellement des élevages et ateliers d’engraissement situés dans un rayon de 200 kilomètres autour du site. Pour compléter et sécuriser cet approvisionnement, Pinar dispose d’un atelier d’engraissement de 1 500 têtes, lequel alimente l’usine à hauteur de 8 à 10 % de ses besoins. Les produits sont destinés au marché turc sur lequel la marque Pinar est leader. L’usine fournit aussi les enseignes McDonald’s. Le site d’Izmir est spécialisé dans la fabrication de « delicatessen » de viande bovine : à savoir des préparations à base de viande hachée de bœuf à 25 % de matière grasse, sous diverses formes et gabarits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

La Fédération Nationale Bovine incite les éleveurs à proposer au plus tôt des contrats à leurs acheteurs
A compter de 2022, l’obligation de contractualiser avec son premier acheteur dans le cadre de la loi Besson-Moreau également…
« J’ai envoyé mes propositions de contrats à mes négociants. Et vous ? »
David Moisan, éleveur de charolaises et président de la section viande bovine de la FNSEA de Loire-Atlantique a interpellé les…
Que nous réserve "l'année viande bovine" 2022 ?

2021 a été une année « bovine » contrastée. Après un début de printemps sec et frisquet, la météo s’…

Patrick Veysset
« Les charges de mécanisation par hectare augmentent avec la taille des exploitations bovins viande »
Patrick Veysset est économiste au centre Inrae de Theix dans l’unité mixte de recherche sur les herbivores. Il constate au fil…
Éric Fabre, éleveur dans le Cantal. « Les résultats ont été meilleurs sur les parcelles sursemées avec un travail du sol plus agressif et un passage de rouleau après les semis de fourragères. »
« Du semis direct de méteil et de fourragères dans mes prairies naturelles exposées à la sécheresse »
Les sécheresses successives ont contraint Éric Fabre, éleveur de 80 mères salers, dans le Cantal, à sursemer du méteil et des…
Top 5 des taureaux d’IA les plus utilisés en 2020 en races allaitantes

L’Institut de l’Elevage a analysé les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande